Football / Can 2015 En attendant le dernier carré d’As

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 en Guinée Equatoriale aura finalement déjà été riche en surprises. Au fur et à mesure des matchs. Retour sur les derniers matchs qui ouvrent sur les quarts de finale.

Match de FootL’on connaît maintenant la plupart des équipes qualifiées pour le prochain tour des quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2015 en Guinée Equatoriale. A l’instar de la Côte d’Ivoire, de l’Algérie, du Ghana, etc.

RFI n’oublie pas de mentionner que pour une fois, Les Eléphants de Côte d’Ivoire sont arrivés à vaincre Les lions indomptables du Cameroun. Et la radio de souligner : « La Côte d’Ivoire a enfin battu le Cameroun en Coupe d’Afrique des nations, après cinq défaites et deux nuls en phases finales. Ce succès 1-0 se double d’une qualification pour les quarts de finale de la CAN 2015 et d’une élimination des Camerounais dès le premier tour. Les Ivoiriens ont obtenu leur accessit en affichant un autre visage, après deux nuls 1-1 peu convaincants face à la Guinée et au Mali ».

La terrible situation de parfaite égalité entre les sélections nationales de la Guinée et du Mali retient l’attention de 20 Minutes. Le journal précise : « Trois points, trois buts marqués, trois buts encaissés. Jamais dans l’histoire d’une compétition internationale une égalité n’aura été aussi parfaite entre deux nations à la fin d’une phase de poule. Pour se départager et définir qui sera le dernier qualifié pour les quarts de finale entre la Guinée et le Mali, un tirage au sort va avoir lieu jeudi en fin de matinée dans un hôtel de Malabo, la capitale de la Guinée Equatoriale ».

Enfin, elle est très belle, sportive et franche pour ne pas être mentionnée, la réaction de Bouna Coundoul, le capitaine du Sénégal à propos de la défaite de son équipe dans Metronews : « On aurait pu être à 23 sur le terrain ce (mardi) soir, on n’aurait pu rien faire. Tout le monde était content quand nous avons battu le Ghana (2-1). Eh bien là, on est simplement tombé sur plus fort que nous. Mais la qualité est bien présente dans notre groupe et il serait inutile de le détruire. Moi, je reste à la disposition de l’équipe pour encadrer les plus jeunes et les amener le plus loin possible ».

Commentaires