Mali Le nouveau gouvernement de IBK

Le nouveau gouvernement malien formé a été entériné le 10 janvier dernier par décret du président Ibrahim Boubacar Keïta. Il est caractérisé par le départ de sept ministres, l’absence des membres de l’opposition et une faible représentation des femmes.

Modibo Kéïta, le nouveau premier ministre du gouvernement malien.Modibo Kéïta, le nouveau premier ministre du gouvernement malien.

Le nouveau gouvernement du Mali compte 2 membres moins, outre le nouveau Premier ministre Modibo Kéïta, contre 31 dans le précédent. Jeune Afrique souligne dans ses colonnes qu’il « a pour principale tâche de relever les défis. C’est un gouvernement de combat, mais aussi une équipe qui doit faire du retour de la paix au Nord sa priorité ».

On dénombre au total sept ministres sortants du gouvernement malien. Concernant l’éjection de ces derniers du gouvernement IBK, maliactu.net indique : « Les partants sont majoritairement les ministres liés au scandale de la surfacturation du contrat d’armement et à l’achat de l’avion présidentiel. Il s’agit de Mme Bouaré Fily Sissoko, Mahamadou Camara et Ben Barka».

Il revient de noter que même si elle a été consultée, l’opposition parlementaire ne fait partie de ce nouveau gouvernement. C’est ce qu’a affirmé maliactu.net en ces termes : « L’Union pour la République et la Démocratie (URD), les Forces alternatives pour le Renouveau et l’Emergence (FARE) et le Parti pour la Renaissance nationale ont décliné l’offre du président de la République pour une équipe d’union nationale. »

Enfin, il faut souligner que les femmes ne sont pas bien représentées dans ce nouveau gouvernement. Elles ne sont au nombre de 03 sur les 29 ministres qui le compose. Ce qui met en mal encore une fois le principe de la parité !

Listes des ministres composant le nouveau gouvernement

1- Premier Ministre : Modibo Kéïta
2- Ministre du développement rural : Bocary Treta
3- Ministre de la solidarité de l’action humanitaire et de la reconstruction du nord : Hamadou Konaté
4- Ministre des domaines de l’état et des affaires foncières : Me Mohamed Aly Bathily
5- Ministre de la réconciliation nationale : Zahabi Ould Sidi Mohamed
6- Ministre de la défense et des anciens combattants : Tiéman Hubert Coulibaly
7- Ministre des affaires étrangères de l’intégration africaine et de la coopération internationale : Abdoulaye Diop
8- Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation : Abdoulaye Idrissa Maïga
9- Ministre de l’économie et des finances : Mamadou Igor Diarra
10- Ministre de la santé et de l’hygiène publique : Ousmane Koné
11- Ministre de l’économie numérique de l’information et de la communication, porte parole du gouvernement : Choguel Kokala Maïga
12- Ministre de la sécurité et de la protection civile : Général Sada Samaké
13- Ministre de la justice et des droits de l’homme garde des sceaux : Mamadou Diarra
14- Ministre de l’emploi de la jeunesse et de la construction citoyenne : Mahamane Baby
15- Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Me Mountaga Tall
16- Ministre de l’éducation nationale : Kénékouo dit Barthélémy Togo
17- Ministre des maliens l’extérieur : Abdourhamane Sylla
18- Ministre de l’équipement du transport et du désenclavement : Mamadou Hachim Koumaré
19- Ministre de l’urbanisme et de l’habitat : Dramane Dembélé
20- Ministre du travail de la fonction publique de la reforme de l’état chargé des relations avec les institutions : Mme Diarra Raky Tala
21- Ministre du commerce et de l’industrie : Abdoul Karim Konaté
22- Ministre de l’aménagement du territoire et de la population : Cheickna Seydi Hamady Diawara
23- Ministre de l’énergie et de l’eau : Mamadou Frankaly Keïta
24- Ministre des mines : Boubou Cissé
25- Ministre de la promotion de l’investissement et du secteur privé : Me Mamadou Gaoussou Diarra
26- Ministre de la culture de l’artisanat et du tourisme : Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo
27- Ministre de l’environnement de l’assainissement et du développement durable : Mohamed Ag Erlaf
28- Ministre de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille : Mme Sangaré Oumou Bah
29- Ministre des affaires religieuses et du culte : Thierno Amadou Oumar Hass Diallo
30- Ministre des sports : Housseiny Amion Guindo

Commentaires