CAN 2015 Les Léopards de la Rd Congo en demi-finale

remier match des quarts de finale Can 2015, les Léopards de la RD Congo se sont qualifiés pour une place en demi-finale ce samedi 31 janvier en Guinée Equatoriale. Ils ont battu les Diables Rouges du Congo-Brazzaville sur un score de 4-2. Une victoire qui s’est dessinée dans les dernières minutes de ce match qui était complètement fermé en première mi-temps. Et rien ne semblait assurer cette qualification des Léopards quelque peu maladroit devant le but adverse.

L'équipe de RDC en avril 2014. (Image RFI)L’équipe de RDC en avril 2014. (Image RFI)

La première période s’achève sur un score vierge, même si les Léopards s’étaient offert quelques occasions sans concrétiser. La deuxième période commence mal pour les Léopards qui se font surprendre. A la 55e minutes, Dore Ferebory des Diables Rouges ouvrent la marque. Pris de cours, les Léopards n’ont pas le temps de remettre de ce but. Moins de dix minutes après, Bifouma profite d’une erreur défensive pour marquer le deuxième but des Diables Rouges. L’équipe entrainée par Claude Le Roy, a un pied en demi-finale. Il reste moins d’une demi-heure de jeu.

Sursaut national

Les Léopards se mobilisent. Dieu Merci Mbakani, attaquant des Léopards, réduit le score. Bokila, marque le but de l’égalisation quelques minutes après. Le match est relancé et change de visage.

Sur un coup de pied arrêté, Kimwaki donne de l’avance aux RD Congolais qui espèrent préserver cette avance alors qu’il reste moins de dix minutes pour la fin du temps règlementaire. Bokila manque de peu un doublé. Il butte sur le gardien des Diables rouges.

A la 90e minute, alors qu’on entre dans les temps additionnels, Dieu Merci Mbokani est bien lancé. Il marque le but qui pulvérise les espoirs des Congolais de Brazzaville. Ils espéraient réduire le score. Et non, c’est une place en demi-finale qui s’envole.

Pour les RD Congolais, cette victoire sonne comme une revanche sur la situation politique que traverse ce pays. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire. « Cette victoire est dédiée aux refoulées de Brazzaville, » avance un internaute. En avril dernier, les RD Congolais ont été refoulé du Congo Brazzaville par milliers. Un soulagement donc pour levée l’affront sur le terrain sportif. « Qui es-tu pour ignorer Ibenge ? » scandent les jeunes dans les rues de Kinshasa la capitale. Ibenge est l’entraineur des Léopards, l’un des seuls entraineurs locaux encore en compétition. Pour sa première participation, le coach vient d’éliminer Claude Le Roy, ancien entraineur des Léopards et actuel coach des Diables Rouges. Le « sorcier blanc « comme on surnomme Le Roy vient de chuter, alors que ses joueurs tenaient une place en demi-finale. Difficile à digérer.

Victoire du peuple congolais

La victoire des Léopards est aussi commentée par quelques hommes politiques de l’opposition qui ne veulent que le régime en place pour en faire une récupération. « Cette victoire est celle du peuple congolais, dans son ensemble, » tranche un autre internaute.

Pour la demi-finale, à un pas du dernier carrée, les Léopards vont rencontrer les Eléphants de la Côte d’Ivoire qui ont battu les Algériens, 3-1.

Un match qui s’annonce difficile pour les Léopards qui n’avaient gagné aucun de leurs matches de poule. Ils se sont retrouvés en quarts de finale grâce aux trois engrangés sur matches nuls et deux buts marqués.

Contre les Eléphants, il faudra sortir un grand jeu face à une équipe bien solide avec un jeu bien rodé et qui fait ses preuves.

Le . Par Jacques Matand’.

Commentaires