Noirs…et « Civilisés jusqu’à la moelle des os » !

Nous appartenons tous à une seule et même race : la race humaine. La science l’a déjà prouvé, et il ne nous reste plus que nos expressions langagières à surveiller. Qu’ils ont mis du temps, les scientifiques à nous le dire ! Tout comme pour prouver que l’Afrique est la mère des hommes, de tous les hommes : blancs, jaunes, rouges et noirs. Et qu’il y a seulement quelque 60.000 à 70.000 ans, tous les hommes étaient Noirs. Mais il y a seulement quelques années encore, on classait les hommes en plusieurs races : noire, blanche, jaune et rouge. Avec un grand mépris pour ce qu’on considérait comme la race noire, c’est-à-dire les Nègres. L’esclavage et la ségrégation en sont les illustrations les plus éloquentes.

 

Le mot racisme doit être à présent, du reste, revu et corrigé, tant il devient inapproprié si nous appartenons vraiment tous à la même race. Il y a quelques années aussi, on donnait du vocable « civilisation » une définition qui n’avait rien à voir avec son sens réel et profond, jouant ainsi de l’amalgame avec le sens de progrès scientifique pour dénier à ces mêmes Noirs ou Nègres et toujours eux, le droit à la civilisation. On parlait alors de la civilisation comme du « fait pour un peuple de quitter une condition primitive (un état de nature) pour progresser dans le domaine des mœurs, des connaissances, des idées ». Et du progrès du monde, l’Afrique, qui pis est l’Afrique des Noirs ou des Nègres, n’en avait pas soi-disant contribué.

 

On disait cela, jusqu’à ce jour où, Aimé Césaire, sans doute exaspéré par ce traitement partiel, parcellaire et partial à l’égard des Noirs ou des Nègres – dont lui-même s’est toujours fièrement réclamé – montera au créneau à travers son Discours sur le colonialisme. Pour crier haut et fort son indignation, sa colère et, entres autres, rappeler au monde entier ces mots qui nous résonnent encore dans les oreilles comme pour « tympaniser » le monde en revanche. Ecoutons Aimé Césaire : « Et de ce qu’ont dit, de ce qu’ont vu les premiers explorateurs… Pas de ceux qui mangent aux râteliers des Compagnies ! Mais des d’Elbée, des Marchais, des Pigafetta ! Et puis de Frobenius ! Hein, vous savez qui c’est, Frobenius ? Et nous lisons ensemble : « Civilisés jusqu’à la moelle des os ! L’idée du nègre barbare est une invention européenne. » Le petit bourgeois ne veut plus rien entendre. D’un battement d’oreilles, il chasse l’idée. L’idée, la mouche importune ».

 

En fin de compte, on aura tout dit sur les Noirs ou les Nègres, sauf ce qu’il eût été essentiel de proclamer haut et fort. On aura dit que ce sont des sous-hommes, que leur religion est satanique, etc. Et blablabla… et blablabla…Il fallait les convertir à des religions du bon Dieu et du Dieu unique, il fallait les civiliser en somme…A telle enseigne que les Noirs eux-mêmes ont fini par se laisser prendre aux pièges des mensonges inqualifiables et innommables de tous ceux qui voulaient les endormir pour mieux les asservir ou les exploiter.

 

Aujourd’hui encore, de tous les hommes de la terre dont on a vraiment bafoué la dignité humaine et dont on continue de bafouer la dignité humaine jusque dans les stades de football où l’on continue de les traiter de singes ou de macaques, il ne s’agit que de Noirs ou de métis. Mais les Noirs ou les métis ne sont pas des chiens…Et ils ne se tairont plus. En tout cas, pas pour longtemps encore. Noirs ou Nègres, l’âge de la peur, du complexe d’infériorité, du tremblement, de l’agenouillement, du désespoir, du larbinisme, comme dirait Aimé Césaire, est désormais définitivement révolu. Et il n’est plus question de croiser les bras, et de dire au monde entier: « Merci, nous sommes bien à notre place de complexés où vous nous avez confiné et qui fait nous mépriser de par le monde» ! Car en toute chose, le complexe, quel qu’il soit, est le pire des asservissements et des handicaps à l’émancipation. Dont acte !

 

Point n’est besoin de revenir sur les phrases sans fondement du discours à tout le moins polémique de l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, à Dakar au Sénégal, il y a quelques années. L’Afrique des Noirs fut à l’origine de la culture, de l’art et de la technologie bien avant Cro-Magnon tout comme elle fut à l’origine de l’extraordinaire civilisation de l’Egypte antique bien avant la Grèce antique. Aux Noirs donc de savoir se donner les moyens d’une renaissance à la hauteur de leurs ancêtres d’avant les temps des ténèbres. Et cela, s’ils ne veulent pas continuer d’être sempiternellement la risée du monde… Pour les générations futures, ce sera la seule façon d’être Nègres et fières de l’être. Dont encore acte !

Commentaires

  1. Le , Roch NEPO a dit :

    Tout simplement pertinent, comme d’habitude!