BURKINA – Le FESPACO 2015 décerne un Prix Spécial « Thomas Sankara »

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) de 2015 restera dans les annales de l’histoire comme un événement doublement spécial. Outre le contexte dans lequel il se déroule, le Prix Spécial « Thomas Sankara » qu’il y décerne pour la première fois en donne déjà un cachet particulier.

L'ancien président Thomas Sankara dit "Thom Sank, le Capitaine-peuple" assassiné en 1987.L’ancien président Thomas Sankara dit « Thom Sank, le Capitaine-peuple » assassiné en 1987.

 

Le Prix Spécial « Thomas sankara » est une initiative de la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs qui a son siège à Paris, en France. Et c’est en partenariat avec Canal+ qu’on le décerne pour la première fois au FESPACO 2015. Quand on sait que tout ce qui concernait l’ancien président du Burkina Faso assassiné en 1987 était interdit avant la chute de Blaise Compaoré, on en comprend la portée symbolique. L’institution de ce prix est d’autant plus justifiée que Thomas Sankara est considéré comme celui qui a réellement réussi à fédérer les cinéastes africains pour faire du FESPACO un grand événement culturel panafricain. Ce qui fait dire à Balufu Bakupa-Kanyinda que le Prix Thomas Sankara « honore et célèbre la mémoire de l’homme qui fut un véritable mentor du cinéma africain et rassembleur des cinéastes panafricains ».

Doté d’un montant de trois millions (3.000.000) de francs CFA, le prix en question sera remis au lauréat par Balufu Bakupa-Kanyinda, président de la Guilde africaine des réalisateurs et producteurs, et d’un représentant de CANAL+. Objectif : récompenser « la créativité dramatique, le talent narratif, l’excellence technique et une représentation positive de l’imaginaire panafricain ». Il sera décerné à un film de court-métrage en compétition officielle au nombre des 22 et qui « célèbre la créativité et l’espérance panafricaines incarnées par Thomas Sankara », a par ailleurs expliqué son fondateur. A noter que deux films sur l’ancien président Thomas Sankara sont au programme de ce FESPACO 2015. Il s’agit de « Twaaga » du Burkinabè Cédric Ido qui est un court métrage ainsi que « Capitaine Thomas Sankara » du Suisse Christophe Cupelin qui est un documentaire.

 

Commentaires