NIGER – Plusieurs soldats nigériens tués après une attaque de Boko Haram au Lac Tchad

Le groupe islamiste Boko Haram a lancé une attaque contre des positions des troupes nigériennes sur l’île de Karamga au Lac Tchad. Le bilan fait état de plusieurs dizaines de soldats nigériens tués. En attendant des précisions officielles sur la situation qui est en cours…

 

La plus grande manifestation jamais organisée au Niger.La plus grande manifestation jamais organisée au Niger.

 

 

Une attaque des jihadistes de Boko Haram contre des soldats nigériens a eu lieu dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 avril. A bord de barques motorisées, les insurgés islamistes du Nigeria sont intervenus vers 3 h du matin, sur l’île de Karamga, située au Nord-Est de Bosso. Des sources concordantes indiquent que les combats ont fait plusieurs morts, notamment dans les rangs de l’armée nigérienne. Le ministère de la Défense nationale a reconnu qu’une telle attaque avait eu lieu tout en soulignant que « des opérations sont en cours avec l’appui des partenaires pour faire échec aux velléités de ce groupe terroriste ».

 

Ce n’est pas la première fois que des éléments de l’armée nigérienne subissent une telle attaque de leurs positions. Le 20 février dernier, ils avaient déjà essuyé un assaut des islamistes de Boko Haram à ce même endroit. Les combats avaient alors fait plusieurs victimes, au nombre desquelles sept soldats nigériens et quinze combattants de Boko Haram.

 

 

 

Commentaires