NIGERIA / BOKO HARAM – L’armée nigériane sauve 300 femmes dans la forêt de Sambisa

C’est un grand soulagement pour les 300 filles et femmes que l’armée nigériane vient de retrouver dans la forêt de Sambisa. Mais il ne s’agit apparemment pas encore des quelque 276 filles de Chibok enlevées par Boko Haram l’an dernier.

 

Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, dans une vidéo mise en ligne par la secte islamiste.Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram, dans une vidéo mise en ligne par la secte islamiste.

 

 

Selon des déclarations de l’armée nigériane, confirmées par des sources concordantes et indépendantes, 300 filles et femmes ont été retrouvées dans la forêt de Sambisa. Au cours d’une opération visant les derniers retranchements de la secte islamiste de Boko Haram, les forces nigérianes ont localisé et mis en sécurité ces personnes qui y étaient détenues.

 

A en croire le major-général Olukolade, l’opération en question a permis à l’armée nigériane de démanteler au moins trois camps d’entraînement des terroristes de Boko Haram dans la forêt Sambisa. Y compris le tristement célèbre camp Tokumbere.

 

Contrairement à ce que laissait présager les premières informations, les filles et femmes retrouvées ne seraient pas les filles de Chibok. Elles sont en instance d’être examinées et identifiées. Mais le haut commandement militaire ne pense pas qu’il s’agisse des 276 filles de Chibok que des éléments de Boko Haram avaient enlevées il y a un an maintenant.

Commentaires