BURKINA – Les Sankaristes en convention en présence de Mariam Sankara

Le sankarisme est en train de se repositionner sur l’échiquier politique burkinabé avant de repartir à la conquête du continent africain et du monde. La Convention de l’Union sankariste qui se tient à Ouagadougou les 16 et 17 mai devrait conduire à la renaissance du mouvement qui se réclame des idéaux de l’ancien président Thomas Sankara. En présence de la marraine, Mariam Sankara qui effectue ainsi son retour au pays le 14 mai.

 

L'épouse de feu Thomas Sankara, Mariam Sankara, marraine de la Convention de l'Union sankariste.L’épouse de feu Thomas Sankara, Mariam Sankara, marraine de la Convention de l’Union sankariste.

 

L’objectif principal de Convention de l’Union sankariste qui se tient à Ouagadougou les 16 et 17 mai est de revisiter la vision, les valeurs et les idéaux de la Révolution démocratique et populaire (RDP) en vue de proposer aux Burkinabé un projet de société inspiré des idéaux de feu Thomas Sankara.

 

En prélude à cette convention, une délégation du comité d’organisation a été reçue par le président de la transition, Michel Kafando. C’est Nestor Bassière, le président dudit comité, qui a dirigé la délégation qui a rencontré le chef de l’Etat. Il s’est agit d’abord de lui témoigner du soutien des Sankaristes à la transition politique en cours dans le pays ainsi qu’aux institutions. « Ensuite, nous avons informé le Chef de l’Etat de l’arrivée de Mme Sankara, marraine de la convention sankariste. C’est un devoir pour nous de l’en informé officiellement », a déclaré M. Bassière à l’issue de leur rencontre avec le président Michel Kafando.  Il n’a pas manqué de remercier le chef de la transition de l’intérêt qui a été accordé au dossier relatif à l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara et sur lequel les Burkinabé, les Africains et même le monde entier attend de connaître la vérité.

La délégation des Sankaristes conduite par le président du Comité d'organisation, Nestor Bassière auprès du président de la transition bukinabé, Michel Kafando.La délégation des Sankaristes conduite par le président du Comité d’organisation, Nestor Bassière auprès du président de la transition bukinabé, Michel Kafando.

Dans la mouvance des échéances électorales à venir, les Sankaristes entendent proposer un nouveau contrat avec le peuple burkinabé. Plusieurs mouvement et associations de jeunesse sont ainsi à pied d’œuvre pour la mobilisation des citoyens à travers la Coordination des associations et mouvements de la jeunesse sankariste. Laquelle jeunesse appelle les dirigeants sankaristes à la création d’un seul parti fort pour répondre aux aspirations des masses populaires. L’arrivée de l’épouse de Thomas Sankara au pays, à savoir Mariam Sankara, devrait galvaniser les uns et les autres et leur permettre de privilégier le consensus nécessaire pour atteindre leur objectif final : l’union sacrée des mouvements sankaristes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires