COTE D’IVOIRE – Littérature: Venance Konan, lauréat du Prix Rabelais 2015

L'écrivain-journaliste ivoirien, Venance Konan© Abidjan.net par Marc InnocentL’écrivain-journaliste ivoirien, Venance Konan © Abidjan.net par Marc Innocent

 

Journaliste-écrivain, Venance Konan enchaîne les succès et les prix. Après le Grand Prix Littéraire dʼAfrique noire, quʼil a raflé avec son œuvre biographique « Edem Kodjo, un homme, un destin », édition 2012, le Directeur général du Groupe Fraternité Matin vient dʼobtenir le Prix Rabelais, décerné par lʼAcadémie Rabelais à son roman « Catapila, chef du village». Venance Konan recevra en mai prochain, dans un restaurant parisien, son prix à savoir 30 bouteilles de vin de grand cru. Pour lʼheure, il savoure ce triomphe, dʼautant quʼil est le premier Ivoirien à obtenir le Prix Rabelais.

 

« Cʼest un honneur pour moi de mʼinscrire dans la lignée des grands auteurs ivoiriens. Et pour moi, il nʼy a pas de petit prix. Chaque prix a son importance. Jʼaccueille celui-là avec le même enthousiasme avec lequel jʼai reçu les autres », confie Venance Konan. Il reste surtout conscient que ce prix est un poids de plus sur ses épaules. « Cʼest une nouvelle responsabilité pour moi. Je ne peux plus me permettre dʼécrire comme ça », avoue-t-il, histoire de laisser entendre que chacun de ses livres sera désormais plus attendu que par le passé. Coédité par Jean Picollec, Collection Passerelle et Frat Mat Editions, « Catapila, chef du village» est distingué pour ses « scènes caustiques ».

 

Dans cette œuvre, indiquent les éditeurs, Venance Konan raconte, avec humour et ironie, les problèmes de cohabitation entre ceux que lʼon appelle « autochtones » et « allochtones » dans un pays qui nʼest pas jamais cité, mais qui ressemble beaucoup au sien, la Côte dʼIvoire. Troisième livre sur ce quʼon pourrait appeler la saga des Catapila, après « Robert et les Catapilas » et « Les Catapilas, ces ingrats », cet ouvrage, peut-on lire sur la 4ème de couverture est « un hymne à la fraternité universelle et au travail, seul moyen pour lʼhomme de se libérer des fatalités qui le diminuent ».

 

Créé en 1948 par des journalistes, le Prix Rabelais est décerné, chaque année, par lʼAcadémie Rabelais, en hommage au célèbre écrivain français du 16ème siècle, François Rabelais connu pour son humanisme et son côté bon vivant. Le prix récompense une œuvre dʼinspiration rabelaisienne, cʼest-à-dire joyeuse et pleine dʼhumour.

YS

 

Source : http://news.abidjan.net

Abidjan.net (Côte d’Ivoire)

 

Commentaires