BENIN / GOUVERNEMENT – Boni Yayi nomme le Franco-Béninois Lionel Zinsou comme Premier ministre

Le président béninois, Boni Yayi, a fait connaître la liste de son nouveau gouvernement le 18 juin. Lequel confirme les rumeurs qui bruissaient depuis quelques jours à propos de la nomination du Franco-Béninois, Lionel Zinsou, au poste de Premier ministre.

 

Lionel Zinsou PHOTO

 

Le nouveau gouvernement du président Boni Yayi qui est désormais dirigé par le Franco-Béninois Lionel Zinsou a été dévoilé aux Béninois le 18 juin. Après que l’Assemblée nationale ait donné son avis favorable lors d’une session à ce sujet au Palais des Gouverneurs, siège de ladite institution à Porto-Novo. Passé les dernières législatives et le nombre relativement élevé de ministres qui a préféré siéger au Parlement plutôt qu’au gouvernement, on s’y attendait. Avec en prime, de folles rumeurs au sujet de la nomination de Lionel Zinsou.

 

Un gouvernement de plus

Le nouveau gouvernement du président Boni Yayi n’est rien d’autre qu’un gouvernement de plus. Exception faite de l’apparition du Franco-Béninois Lionel Zinsou et de la multiplication des postes ministériels ronflants. Aux ministères d’Etat pour remercier les fidèles et thuriféraires du régime, s’est adjoint un Vice-Premier ministère. Puis le reste n’est que du très normal depuis que les Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) qui n’ont fait que faire immerger le pays ont accédé au pouvoir. Le nouveau gouvernement compte 28 ministres tout comme le précédent, mais les  femmes au nombre de 7 restent toujours les mal loties.

 

D’aucuns ont vu en ce gouvernement une quelconque volonté pour le président Boni Yayi de chercher à reconquérir l’opinion publique. A moins d’un an de la fin de son mandat, les Béninois se souviendront, dans leur immense majorité, que leur pays n’a pourtant jamais connu pire depuis son indépendance. Et ce n’est pas le Franco-Béninois, Lionel Zinsou qui fera le miracle de dernière minute.

 

Victor Topanou, le président du Front uni pour la République (FUR), ne se fait pas d’illusion d’emblée. L’homme qui connaît le président Boni Yayi et son entourage pour avoir été plusieurs fois son ministre et Porte-parole du gouvernement est même catégorique : « Il est clair que les mêmes causes produisant les mêmes effets, Lionel Zinsou échouera comme Koupaki hier et Houngbédji avant-hier ».

 

Pourquoi Lionel Zinsou comme Premier ministre ?

« Qu’est-ce qui peut bien faire courir Lionel Zinsou pour qu’il accepte une proposition aussi périlleuse, lui qui ne connait rien ou presque ni de l’administration béninoise ni du microcosme politique béninois ? Quel gâchis ? »

 

 

Ainsi, conclut Victor Topanou dans une réaction à la formation du nouveau gouvernement et la nomination de Lionel Zinsou en tant que Premier ministre. Du reste, constitutionnellement, ledit poste n’existe pas. Même si l’ancien président Mathieu Kérékou l’avait, en son temps, créé de toutes pièces et taillée sur mesure afin de récompenser Me Adrien Houngbédji – actuel président de l’Assemblée nationale- pour l’avoir soutenu au second tour de la présidentielle de mars 1996 contre l’ancien président Nicéphore Soglo, actuel maire de la ville de Cotonou, la capitale économique du Bénin. Cette nomination avait valu à Me Adrien Houngbédji le sobriquet de «  Premier ministre « Kpayo ». « Kpayo » étant une expression en langue Fon pour signifier « ce qui est déprécié ou de moindre valeur ou ce qui n’est pas authentique », et cette expression est communément utilisée en rapport avec l’essence frelatée vendu au bord des rues au Bénin notamment.

 

On connaissait Lionel Zinsou en tant que conseiller économique du président Boni Yayi. Même si les Béninois se posaient déjà la question de savoir à quoi servaient ses conseils. Maintenant, ils attendent de découvrir le nouveau Premier ministre dont il est certain que plus de la moitié des habitants du Bénin n’a jamais entendu parler de lui. En revanche, ils connaissent l’oncle de Lionel Zinsou qui fut président du Bénin, Emile Derlin Zinsou, et se souviennent de lui pour d’autres raisons.

 

Depuis le dernier voyage de Boni Yayi à Paris et suite à ses multiples déclarations sur la situation sociopolitique béninoise, bien des Béninois se posaient des questions sur la présidentielle de mars 2016. Le nom Lionel Zinsou revenait souvent, mais il n’était pas encore associé à un quelconque « dauphinat » éventuel de Boni Yayi. Comme quoi, d’ici à mars 2016, il y aura sans doute une reconfiguration du paysage politique national. Lionel Zinsou aura à faire son immersion dans le microcosme sociopolitique béninois. Et comme Premier ministre, lui dont on ne peut pas dire qu’il connaisse vraiment le Bénin – même si aucun Béninois n’est plus Béninois que lui -, aura le temps et l’occasion de s’y frotter.

 

Liste du gouvernement du président Boni Yayi:

 

1 – Premier ministre chargé du Développement Economique, de l’Evaluation des Politiques Publiques et de la Promotion de la Bonne Gouvernance :Lionel ZINSOU
2- Vice-Premier Ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Monsieur François Adebayo ABIOLA
3- Ministère d’État, chargé de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation (MEFPD) : Monsieur Komi KOUTCHÉ
4- Ministre d’État chargé de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes (MEESFTPRIJ) : Monsieur Alassane SOUMANOU
5- Ministre d’État chargé de la Coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des Objectifs de Développement Durable (MEC-OMD-ODD) : Monsieur Fulbert Géro AMOUSSOUGA
6- Ministre de la Défense Nationale : Monsieur Robert Théophile YAROU
7- Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) : Monsieur Placide AZANDE
8- Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme, Porte-parole du Gouvernement (GS/MJLDH-PPG) : Madame Evelyne da SILVA AHOUANTO
9- Ministre des Enseignements Maternel et Primaire (MEMP) : Madame Eléonore YAYI
10- Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur (MAEIAFBE) : Monsieur Saliou AKADIRI
11- Ministre des Travaux Publics et des Transports (MTPT) : Monsieur Gustave Depo SONON
12- Ministre de la Santé (MS) : Monsieur Pascal Dossou TOGBE
13- Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) : Monsieur Rufin Orou Nan NANSOUNON
14- Ministre du Travail et de la Fonction publique, de la réforme administrative et institutionnelle : Monsieur Yaya ABOUBAKAR
15-Ministre de l’Environnement, chargé des Changements Climatiques, du Reboisement et de la Protection des Ressources Naturelles et Forestières : Monsieur Théophile C. WOROU
16- Ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Assainissement (MUHA) : Monsieur Noël FONTON
17- Ministre de l’Energie, des Recherches Pétrolières et Minières, de l’Eau et du Développement des Energies Renouvelables (MERPMEDER) : Monsieur Spéro MENSAH
18-Ministre de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme (MCAAT) : Monsieur Paul HOUNKPE
19- Ministre de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication (MCTIC) : Monsieur Étienne KOSSI
20- Ministre de la Microfinance (MM) : Madame Naomie AZARIA
21- Ministre de la Jeunesse, des Sports et Loisirs (MJSL) : Monsieur Safiou Idrissou AFFO
22- Ministre de l’Industrie et du Commerce (MIC) : Monsieur Tokou D. KOMBIENI


23- Ministre Chargé de l’Emploi des Jeunes, des Petites et Moyennes Entreprises (MCEJPME) : Madame Nadine DAKO
24- Ministre de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité Nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Age (MFASSNHPTA) : Madame Honorine ATIKPA
25- Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) : Madame Véronique BRUN HACHEME
26- Ministre Chargé des Relations avec les Institutions (MCRI) : Monsieur Thomas YOMBO
27- Ministre de l’Economie Maritime et des Infrastructures Portuaires : Monsieur Patrick YERIMA
28- Ministre de l’Hydraulique : Madame Christine GBEDJI BIAO

Commentaires