BENIN – Oncle Bazar candidat: besoin de rire ou envie d’être tragique ?

 

Florent Couao-ZottiFlorent Couao-Zotti

J’ai appris, comme tout le monde, que Jean-Paul Amoussou, Oncle Bazar pour les arts, a décidé de risquer sa popularité dans le magma politique en s’alignant dans la course à la présidentielle de 2016. Connaissant le personnage, je m’étais dit, le rire dans l’estomac, qu’il va nous offrir lors de la campagne, des spectacles où le fou rire le disputerait à toutes autres considérations. Je l’ai alors appelé pour m’en assurer. Oncle Bazar, sur un ton sérieux, m’a fait comprendre qu’il ne s’agit pas d’une nique ou d’une plaisanterie, mais d’une nouvelle avérée. J’avoue que je continue d’en rire encore.

 

Mais la candidature de ce comédien, pour loufoque qu’elle puisse être, ne doit pas être jetée par dessus le nombril. Elle fait partie de ces audaces stratégiques qu’entreprennent certains artistes pour faire entendre leurs voix et leurs idées. Exactement comme l’avait fait, en son temps, l’humoriste français, Coluche en 1980. On se rappelle que l’artiste avait, dans les sondages, pris de l’ascendance sur certains politiques au point que François Mitterrand, alors candidat, avait jugé nécessaire de discuter avec lui.

 

Mais quelles idées paraissent si chères à Bazar au point de vouloir les faire passer par une improbable candidature et une campagne électorale ? On sait que son ami Adama Dahico, en 2011, avait pris la même option, pour finalement aboutir à cette conclusion  » j’ai failli devenir président de la Côte d’Ivoire ». Tout près d’être élu quand on a totalisé zéro virgule, zéro, zéro des suffrages, n’est-ce pas très cher payé? A moins qu’il y ait vraiment une tragédie sous roche.

 

 

Par Florent Couao-Zotti

 

 

A lire aussi:

 

 

James Brown: une magie nommée Get on up !

 

Le roman féminin béninois : deux pelées, trois quidamettes…

 

BENIN – Fonction publique : la foire aux foutoirs

 

BENIN – A quoi ça sert d’être pionnier ?

 

Paul Hounkpè : Dessine-moi un inculte !

 

BENIN – Lionel Zinsou : bienvenue en terre minée

 

HUMOUR – Le football, une affaire d’abrutis ?

 

BENIN / HUMOUR – Un véhicule d’une espèce rare en circulation

Commentaires