AFFAIRES – Folorunsho Alakija, Nigériane et femme noire la plus riche

Depuis deux ans déjà, les magazines Forbes et Ventures Africa présentent respectivement la Nigériane Folorunsho Alakija comme la femme noire la plus riche du monde. Une première place qu’elle a ravie à la célèbre animatrice et productrice de télévision américaine Oprah Winfrey.

 

La businesswoman nigériane, Folorunsho Alakija, la femme noire la plus riche du monde selon Forbes et Ventures Africa.La businesswoman nigériane, Folorunsho Alakija, la femme noire la plus riche du monde selon Forbes et Ventures Africa.

L’an dernier, la publication de la liste des plus grosses fortunes du monde mentionnait le nom de Folorunsho Alakija en tête de peloton des femmes noires. Cette année encore, elle a maintenu sa première place devant la célèbre animatrice et productrice de télévision américaine Oprah Winfrey. Pour le magazine Forbes, elle est non seulement la femme la plus riche du Nigeria mais également la « femme noire la plus riche du monde ».

 

La businesswoman nigériane a fait fortune essentiellement dans le pétrole. Après un passage comme Secrétaire exécutive du Directeur général de la First National Bank de Chicago, elle est devenue Directrice des affaires corporatives de l’International Merchant Bank of Nigeria Limited (IMB. Puis, elle s’est lancée dans ses propres affaires. Car, au début des années 1990, elle a vite compris tout l’intérêt que l’on pouvait tirer en investissant dans le secteur du pétrole. Aujourd’hui, sa société Famfa Oil Limited qui possède 60% de parts d’OML 127, un gisement pétrolier offshore, qui produit près de 200 000 barils d’or noir quotidiennement. Elle aura surtout fait une bonne opération en concluant un accord de joint-venture avec une filiale en propriété exclusive de Texaco, Star Deep Water Petroleum Limited en septembre 1996.

 

Le magazine économique panafricain Ventures Africa vient encore de confirmer sa première position, avec 485 millions d’euros de plus que l’Américaine Oprah Winfrey dont la fortune était estimée à 2,7 milliards de dollars récemment. A la tête d’une fortune estimée à 3,3 milliards de dollars, soit près de 2,5 milliards d’euros, rien ne semblait pourtant prédestiner Folorunsho Alakija à s’investir dans le pétrole en particulier. D’autant plus qu’elle que son cursus professionnel est littéralement aux antipodes d’une telle activité. Elle a d’abord étudié la mode et le design en Angleterre avant d’intégrer le secteur bancaire de son pays et de le quitter pour rouler ses propres affaires.

 

Tout compte fait, il aura fallu d’abord son secteur d’origine qu’est la mode pour lui servi de rampe de lancement. Avec sa marque de vêtements « Supreme Stitches », elle est l’une des pionnières en la matière dans son pays d’origine, le Nigeria. Et pour cause, Folorunsho Alakija reste d’ailleurs encore très attachée audit secteur et active notamment au sein du Fashion Designers Association of Nigeria (Association des Créateurs de mode du Nigeria). La mode nigériane lui doit en grande partie aussi son ouverture au marché international et la promotion dont elle a bénéficiée du temps où elle était la présidente de cette association.

 

Selon des sources de Courrier des Afriques, Folorunsho Alakija a effectivement acquis un parc immobilier à Londres. Sans que lesdites sources n’en précisent le montant réel de cet achat pour lequel Ventures Africa indique 102 millions de dollars. Elle dispose aussi d’un jet privé de 46 millions de dollars. Agé aujourd’hui de 62 ans, elle est mariée et mère de quatre enfants.

 

Par Serge-Félix N’Piénikoua

 

 

 

A lire aussi:

 

NIGERIA – L’interdiction d’importer du riz va-t-elle encore faire les affaires des Béninois ?

 

NIGERIA – L’ancien président Ibrahim Babangida fait confiance en Buhari pour débarrasser le pays de Boko Haram

 

CAMEROUN / NIGERIA – Coopération Cameroun-Nigeria : le Président Muhammadu Buhari est à Yaoundé

 

AFFAIRES – Aliko Dangoté, Nigérian et l’homme le plus riche d’Afrique

 

Commentaires