FRANCE / SENEGAL – Youssou Ndour à l’Université d’été du Medef : « Nous voulons aussi participer à la construction de notre continent »

SENENEWS.COM L’Afrique s’est révéillé. Telle est la conviction de Youssou Ndour qui connu pour son engagement à la cause de l’Afrique a tenu un discours militant lors de l’Université du Medef où il était invité d’honneur. Le chanteur et ancien ministre de la Culture et du Tourisme du Sénégal Youssou N’Dour milite pour la mise en place d’un partenariat «gagnant-gagnant» entre la France et l’Afrique.

ACTU Youssou-Ndour-642x479 PHOTO

«L’Afrique d’aujourd’hui ce n’est plus l’Afrique d’avant. Aujourd’hui (le partenariat) doit être gagnant-gagnant. Nous voulons aussi participer à la construction de notre continent», a déclaré le ministre conseiller du président Macky Sall.

 

Fort de cela considère Youssou Ndour, la France risque de voir la concurrence des autres pays s’exacerber, voire de perdre des parts de marché sur un continent appelé à
porter la croissance mondiale dans les prochaines années, selon lui. Raison pour laquelle la France doit ouvrir les yeux sur la nécessité de prendre en compte ce réveil de l’AFrique et de ses fils. «Maintenant les jeunes Africains vont à Istanbul ou Dubaï. Paris n’a plus
le monopole», a-t-il prévenu.

 

Dans la même veine poursuit l’interprète de la célèbre chanson «Seven seconds», dont les propos sont rapportés par Tv5 Monde la «diversité» doit permettre à la France de retrouver un rayonnement mondial. Il a fait référence à l’équipe de France championne du monde de football en 1998. «Si nous prenons cette diversité, qui a mis la France sur le toit du monde, dans les entreprises, je pense que la France pourrait encore faire rêver.

 

Aujourd’hui, d’autres pays font rêver les jeunes Français qui quittent le
pays», a déploré M. N’Dour. Et de conclure en regrettant «la lourdeur» administrative et «le trop d’Etat», freins selon lui de l’économie française, M. N’Dour a milité pour plus d’audace chez les entrepreneurs français.

«Vous n’êtes pas assez fous! Le TGV, le Concorde, Louis de Funès nous
faisaient rêver! Soyez encore fous!», a-t-il lancé, avant d’offrir à un public
conquis une chanson a capella.

 

Amadou Lamine Mbaye

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL / GAMBIE – A cause d’un cheval: l’amitié entre Eumeu Sène et Yaya Jammeh vole en éclats

 

SENEGAL – De l’attaque estudiantine du convoi présidentiel à l’ignorance de la sacralité des institutions. (Par Ciré Aw)

 

SENEGAL – Khalifa Sall désavoue ses souteneurs et se démarque des attaques contre Tanor Dieng

 

SENEGAL – Remaniement : un petit sursis jusqu’aux prochains délestages

 

SENEGAL – GAMBIE – Pourquoi Yaya Jammeh en veut à Macky Sall ?

 

« Passion d’Afrique » et « Au large du Sénégal »

Commentaires