GUINEE – Papa Koly jette à la poubelle l’imamat guinéen après l’avoir désossé: « ce sont tous des faux types »

 

ACTU calb19346a_jpg PHOTO

L’affaire Dadis Camara a-t-elle fait perdre sérénité à Papa Koly Kourouma ? L’ancien ministre d’Etat de l’Energie et de l’Hydraulique et actuel conseiller à la Présidence de la République s’en est pris violemment à l’imamat guinéen. Ce proche parmi les proches de l’ex-chef de la junte guinéenne n’a pas aussi raté la gestion de son patron Alpha Condé et même prédit « l’apocalypse » pour la Guinée si rien n’est fait…

 

Joint ce lundi 17 août par la radio Espace fm dans son émission « Espace expression », Papa Koly Kourouma n’est pas allé de main morte : « Quand on parle du mandat du Président Alpha Condé, je vous ai toujours dit que je ne me dissocie pas de ce bilan. Mais il est globalement négatif. La preuve est que nous sommes aujourd’hui à une croissance de -0, 50%. Et, on accuse aujourd’hui la maladie Ebola. C’est vrai qu’Ebola est là. Mais la maladie Ebola n’est venue qu’hier. » Et de s’interroger : « Et qu’est-ce qui a fait venir Ebola ? »

 

« Ebola est une malédiction divine qui s’abat sur la Guinée. Ça, il faut le reconnaitre. C’est une malédiction pour l’imamat guinéen et elle n’est pas fortuite. Je vais vous dire une chose. Moi, quand je dis une chose, je le dis avec précision. Parce que je n’ai pas ma langue dans ma poche. Je vais vous dire une chose. Demandez au ministre Tata Vieux et à Monsieur Moustapha Kénéndé. Ils étaient dans mon bureau quand ils m’ont dit que le Président Alpha Condé a promis qu’il va m’enlever. J’ai dit à ceux-ci qu’il (Pr Alpha Condé) ne pourra pas m’enlever. Parce que ce n’est pas lui qui m’a mis ici. Je sui là par la volonté de Dieu. Mais il le fera et le jour où il le fera, je lui donne trois mois. Trois mois passés et lui et le gouvernement ne pourront plus rien pour la Guinée et ça s’est fait. Je suis parti en janvier. On a fait janvier, février et le 22 mars, on a déclaré la maladie à virus Ebola en Guinée.

 

De cette date jusqu’à maintenant, montrez- moi ce que le gouvernement a pu faire pour la Guinée. Voilà ce que j’ai dit à Tata Vieux et à Monsieur Kénéndé. Et de cette date jusqu’aujourd’hui, je n’ai pas mis pied à la Présidence. Je refuse d’aller au bureau. Demandez à Monsieur le Président de la République s’il ne veut pas m’enlever. Il veut bien m’enlever, mais il ne peut pas. Je suis maintenant d’accord qu’on m’enlève. C’était pour dire que quand Dieu veut, personne ne peut faire quoi que ce soit », rappelle-t-il.

 

Poursuivant, il jette à la poubelle l’imamat guinéen : « C’est une occasion de m’adresser à l’imamat guinéen. Ils (imams) ont tous fui leur responsabilité. Ils sont tous devenus de faux types. Regardez ce qui est entrain de s’abattre sur la grande mosquée. Ce n’est rien d’autre que ça. Vous avez vu cette inondation à la grande mosquée. Il faut que les gens reviennent en eux-mêmes. J’ai dit sur tous les toits que je suis de la mouvance, mais frustré. J’ai crié sur tous les toits, les gens n’ont pas compris mais je crois qu’il est tard. Ça veut dire que les bénédictions sont parties et il faut qu’on revienne à Dieu… »

 

Youssouf Hawa Keita

 

 

 

Source : http://www.mediaguinee.net

 

 

Media Guinée.Com (Guinée)

 

 

 

A lire aussi:

 

GUINEE – Le président guinéen fait volte-face et se met à Facebook : ce qui se passe sur sa page

 

GUINEE – Et si la CPI se saisissait du dossier du 28 septembre 2009 ?

 

GUINEE – Inculpation de Dadis: l’ex-putschiste touché mais pas coulé ?

 

GUINEE – Etat, loterie, Jackpot

 

Commentaires