BURKINA – Le Chef d’Etat-major des Armées condamne les violences envers les populations

Le Chef d’Etat-major des Armées, le général de brigade Pingrenoma Zagré, dans ce message diffusé ce samedi condamne les violences envers les populations, rappelle aux militaires que leur mission est de garantir la sécurité des populations, et invite les populations à faire confiance aux Forces armées dans la recherche d’une solution à la crise. Nous vous proposons l’intégralité de son message.

 

ACTU BF CEMA

 

Dans sa marche difficile vers une nouvelle ère de démocratie, notre pays est de nouveau confrontée à une crise ayant entraîné des pertes en vies humaines.

Aussi, voudrais-je, au nom des Forces Armées Nationales et en mon nom propre, présenter nos condoléances aux familles éplorées lors des manifestations de ces derniers jours.

 

Je voudrais, de même, souhaiter un prompt rétablissement aux différents blessés.

 

Les Forces Armées Nationales réaffirment leur attachement aux valeurs républicaines, fondement de la fraternité et de la cohésion nationale.

Je tiens à rappeler aux personnels des Forces Armées Nationales, que notre mission est de garantir la sécurité des populations et d’assurer la protection des personnes et des biens.

 

Dans le contexte national actuel, je condamne fermement tous les actes de violence à l’encontre des populations et j’invite tous les militaires à garder à l’esprit qu’ils doivent exécuter leur mission avec professionnalisme.

 

En ma qualité de Chef d’Etat-major des Armées, je demande aux populations de garder leur confiance aux Forces Armées Nationales qui sont engagées depuis les premières heures de cette crise avec les acteurs nationaux et internationaux, dans la recherche d’une solution qui assurera à notre nation, la paix et la sécurité.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso.

 

Ouagadougou, le 19 septembre 2015

Général de brigade Pingrenoma ZAGRE


Grand Officier de l’Ordre National

 

 

 

Source: http://www.lefaso.net

 

 

Lefaso.net (Burkina)

 

 

A lire aussi:

 

BURKINA – Le syndicat des médecins demande « la cessation de l’hécatombe perpétrée par une partie du RSP »

 

BURKINA – Les magistrats suspendent toute activité jusqu’à nouvel ordre

 

BURKINA – Opinion : « Le Général Diendéré jette bas le masque »

 

BURKINA : Le Régiment de Sécurité présidentielle rappelle aux yeux du monde son caractère putschiste

 

BURKINA – Dépénalisation des délits de presse : Lettre ouverte du président de la Société des éditeurs de la presse privée (SEP) au président du Faso

 

BURKINA – Présidentielle 2015 : Roch Marc Kaboré, Jean Baptiste Natama et Saran Sérémé aussi prétendants

 

 

Zones d’ombre et incertitudes politiques au Burkina-Faso

 

BURKINA FASO – Chronique d’une transition démocratique « confisquée » ?

 

BURKINA – Débat sur le RSP : Le Pr Etienne Traoré demande aux officiers de tourner la page Compaoré

 

Commentaires