Les journalistes européens toujours de mauvaise foi

 

Florent Couao-ZottiFlorent Couao-Zotti

Les championnats du monde d’athlétisme de Béjing viennent de se terminer. Le Kenya s’en est brillamment sorti avec 16 médailles dont 7 en or. Une première place historique qui rend pourtant malheureux certains pays occidentaux, du moins, leurs journalistes, irrités de voir un pays d’Afrique noire élevé sur la plus grande marche du podium.

 

S’ils ne justifient pas cette performance par le dopage des athlètes kényans, ils parlent de leurs motivations qui relèveraient d’une question de survie. « Ils sont si pauvres que la seule façon de survivre, c’est gagner des médailles ». Bien sûr, leurs athlètes à eux, sont des hommes et femmes repus, qui ne doivent leurs performances qu’à leurs génies et à leur travail. D’ailleurs, leurs champions ont une idée tellement grandiose de leurs pays qu’ils sont prêts à se sacrifier pour eux.

 

Hier, ces journalistes parlaient en ces termes tous aussi méprisants des Jamaïcains. Mais depuis que, par vagues entières, ils sont allés à Kingston voir comment les écoles, aux prix d’efforts interminables, fabriquent des champions, ils ont rabattu le couvercle, considérant désormais les concitoyens de Bob Marley avec respect.

 

Connus pour les fonds et les demis fonds, les athlètes kényans, eux, sont devenus champions des disciplines naguère chasse-gardées des pays nordistes: le javelot et le 400 m haies. Dans les années à venir, il faut compter avec d’autres courses, d’autres visages, d’autres performances. Ce qui provoquera l’étouffement et même le suicide de ces journalistes persuadés que les africains dorment le cul nu sur les arbres.

 

 

Par Florent Couao-Zotti

 

 

A lire aussi:

 

 

James Brown: une magie nommée Get on up !

 

Le roman féminin béninois : deux pelées, trois quidamettes…

 

BENIN – Fonction publique : la foire aux foutoirs

 

BENIN – A quoi ça sert d’être pionnier ?

 

Paul Hounkpè : Dessine-moi un inculte !

 

BENIN – Lionel Zinsou : bienvenue en terre minée

 

HUMOUR – Le football, une affaire d’abrutis ?

 

BENIN / HUMOUR – Un véhicule d’une espèce rare en circulation

Commentaires