MALI – Terrorisme : Démantèlement d’une Cellule Djihadistes à Bamako

Dans la nuit du samedi au dimanche 6 septembre 2015, trois cerveaux des récents attentats contre la MINUSMA et les postes de Sécurité à Bamako et Baguineda ont été arrêtés par les forces spéciales de sécurité malienne (S.E), a appris maliweb.net de sources sécuritaires.

 

ci-contre (G-D) : Assan Dicko, Ayouba Sangaré, Aly Sangaréci-contre (G-D) : Assan Dicko, Ayouba Sangaré, Aly Sangaré

 

Bamako- 7/9/2015- Arrêté ce week-end, ce commando composé de trois hommes est celui qui fut auteur des attaques contre les logements du personnel de la MINUSMA à Magnambougou Faso Kanu et à Missabougou. Par la suite, les enquêtes qui ont conduit à mettre la main sur ce gang a permis  de savoir qu’il est le responsable des attaques perpétrées contre le poste de la Gendarmerie territoriale de Baguinéda et du poste de police de la gare routière de Bamako-sogoniko, le mois dernier. Ils sont  aussi auteurs de la menace perpétrée contre des hommes de presse, la semaine écoulée.

 

Le commando est composé d’Hassan DICKO alias Abou Leila, né vers 1980 à Kadiolo, domicilié à Bamako Sénou. Peulh, de parents d’origine burkinabé. Il est la deuxième personnalité du Front de Libération du Macina, principal adjoint de Hamadoun Kouffa, ancien de la Police islamique de Tombouctou, chef du commando de Bamako.  Courant le dernier trimestre 2014, c’est ce dernier qui aurait incité Souleymane KEITA à fonder le groupe Ançar Eddine du Sud.

 

Le deuxième membre du commando d’Ançar-Eddine du sud arrêté est Ali Sangaré, né vers 1980 à Bamako Daoudabougou,  conducteur de taxi. Ce dernier est chargé de faciliter le transport du groupe à Bamako et environs. Il a activement participé à l’attaque contre le domicile du contingent burkinabé de la MINUSMA à Mangnanbougou Faso Kanu. Il a eu à transporter des armes du groupe de Samalé à Sokorodji, chez Ayouba Sangaré, le troisième. C’est justement lui, insistent nos sources, le fameux taximan qui a déposé les auteurs de l’attentat devant la gare routière de Sogoniko.

 

Troisième du cerveau, Ayouba Sangaré est né vers 1982 à Sikasso, d’origine ivoirienne, maçon de profession,  il est chargé de la logistique et d’achat des armes au compte du groupe sur instruction d’Hassan DICKO. La perquisition à son domicile a permis à nos forces spéciales de saisir un important lot d’armes de guerre, de grenades et des cartouches.

 

Il faut noter que ces trois terroristes soi-disant djihadistes sont arrêtés par les forces spéciales maliennes et broient le noir depuis dimanche à Bamako où ils ont été arrêtés à la suite des enquêtes minutieusement menées.

 

Encadré :

Souleymane KEITA, Emir de la Kaitibat Halid Ibn Walid, en fuite vers la Guinée après l’attaque de leur position dans la forêt de Sama.

 

Souleymane KeitaSouleymane Keita

Agé d’une cinquantaine d’années, il est le leader de la katibat Halid Ibn Walid, la filiale sudiste d’Ancardine de Iyad Ag Rhaly. Souleymane Keïta qui a fui vers la Sierra Leone via la République de Guinée après l’opération de ratissage de la forêt de Sama par les forces armées maliennes. On se rappelle d’ailleurs que le père du terroriste Souleymane figure bien parmi les premiers adeptes de la Sunna au Mali dans les années 80 et fût un des combattants actifs au cours du conflit qui a existé entre les confréries sunnites et tidjanites au Mali en cette période.

 

Après avoir fréquenté l’école coranique et la medersa au Sénégal, Souleymane  Keïta vint s’installer au Mali en vue de se faire établir une pièce d’identité nationale et un passeport. Muni  de ses documents de voyage, il se rendit en Egypte afin de poursuivre ses études. Il profita de son séjour égyptien pour s’exercer au maniement des armes et des explosifs et effectuera plusieurs voyages en Arabie Saoudite.

 

Il revint ensuite au bercail et s’installe à Kaolack . Très instable Souleymane Keita, originaire du village de Koflatiè dans le manding, s’est installé avec sa famille au gré de ses intérêts et de ses projets à Bamako et Koutiala, notamment après l’ouverture du site de Mensongo, en 2006. Il prêchait d’ailleurs pendant ses séjours bamakois dans la première mosquée Sunnite de la capitale malienne. Il fit ainsi la connaissance de Iyad Ag Rhaly  et lia une amitié avec ce dernier.

 

Il servit aussi comme sergent  recruteur des jeunes talibé au profit des djihadistes qui avaient occupé le septentrion malien. Parmi les Abélards arrêtés de Solo Keïta figurent  Hamadi Niagando alias Jogormé, logisticien du groupe, ancien membre de la police économique, homme de confiance et mari de la fille de Souleymane KEITA. Il fait office de stratège militaire. Il a participé aux attaques de Konna aux côtés de Talha El Libye, émir de la Katibat Al Fourkane.

 

Les forces spéciales de sécurité multiplient ses actions pour démanteler la cellule sudiste d’Ancardine. Cette volonté a d’abord débuté par l’anéantissement d’un groupe dans la forêt du Mandé à Samanko, puis  l’interpellation d’un émissaire de Iyad, Souleymane Maïga sur la route de Sevaré et ensuite les dernières arrestations intervenues, le 19 août, grâce à la collaboration des services de sécurité ivoirienne. Toutefois,  le service de Contre-terrorisme vient donc de déployer toutes ses ressources humaines pour mettre les grappins sur le guide spirituel de ce mouvement djihadiste. Cette détermination risquera d’être vaine sans la parfaite collaboration des populations.

 

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

 

 

Source : http://www.maliweb.net

 

Maliweb.net (Mali)

 

 

 

A lire aussi:

 

MALI – Rencontre entre le président IBK et les partenaires du Mali : Le Gatia sommé de quitter immédiatement Anéfis et sans condition

 

MALI – Le Représentant de la CEDEAO, Aboudou Touré Chéaka à propos de la sortie de crise : « La mise en œuvre de cet Accord n’est pas un problème de temps mais de volonté politique »

 

Lettre d’Amadou Hampâté Bâ à la Jeunesse : «soyez au service de la vie sous tous ses aspects»

 

HISTOIRE – Grandeur et décadence de l’Empire du Ghana

 

MUSIQUE – La diva Babani Koné à la conquête du monde

 

Commentaires