BENIN – Lutte contre l’insécurité à Porto-Novo : Des repris de justice arrêtés avec des armes

 

ACTU police-41-b3e26

 

Le commissariat central de Porto-Novo a présenté hier plusieurs malfrats. Il s’agit des individus spécialisés dans le vol à mains armées, des cambrioleurs et autres spécialistes dans la consommation et dans la vente du chanvre indien. La cérémonie de présentation des malfrats s’est déroulée dans l’enceinte du commissariat central de Porto-Novo. Pour le commissaire Pierre Coovi Agossadou, le gang de vol à mains armées a été pris par les éléments de la Brigade de recherches et d’investigations (Bri) de Porto-Novo au détour d’une patrouille nocturne sur le terrain. « Au nombre de deux, les malfrats avaient déjà réussi à déposséder une dame de sa moto et s’apprêtaient à la tuer quand l’équipe de patrouille est tombée sur eux.

 

Dès qu’ils ont vu les policiers, l’un des malfrats a détalé avec la moto de la victime et le chef de gang armé d’un pistolet artisanal à double canons a ouvert le feu en direction des policiers avant de prendre la clé des champs. Mais, il a été poursuivi par les éléments qui l’ont finalement maitrisé et menotté pour le conduire à notre base », a déclaré le commissaire Pierre Coovi Agossadou avant de compléter que son complice qui a entre-temps pris la fuite avec la moto de la victime a été finalement arrêté avec le butin. Il faut préciser que le chef de ce gang de vol à mains armées est le fils d’un gendarme en fonction. Mieux, il a quitté la maison d’arrêt, il y a, à peine trois semaines.

 

En ce qui concerne les cambrioleurs, ils sont au nombre de 5. Ils sont spécialisés dans la vente et la consommation de chanvre indien avant de commettre leur forfait. Leur moisson est constituée de deux motos Djenana, trois machettes, six boulettes de chanvre indien bien emballés, des paires de ciseaux, 16 munitions de calibres 12, un pistolet automatique de fabrication artisanale à doubles canons et plusieurs sachets de chanvre indien. Le commissaire Pierre Agossadou a profité de cette présentation de malfrats à la presse pour inviter les populations à la collaboration avec la police surtout en cette veille de fin d’année.

 

Adrien TCHOMAKOU

 

Source : http://www.fraternitebj.info

 

Fraternité (Bénin)

Commentaires