GRANDS LACS – Les ministres de la Défense de la RDC et de l’Ouganda réunis à Kinshasa en novembre 2015 sous l’égide de l’Angola

L’Angola, qui abrite la réunion des ministres de la Défense des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, a reçu mission - , en sa qualité de président rotatif de la CIRGL - d’organiser une rencontre entre ceux de la RD Congo et de l’Ouganda.

 

ACTU Dfense de la RDC

 

« Cette rencontre devra avoir lieu à Kinshasa, au mois de novembre prochain, en vue de chercher la mise en œuvre des recommandations issues du dernier sommet des chefs d’Etat pour le futur des forces rebelles », a annoncé le ministre angolais de la Défense nationale, à l’ouverture mardi à Luanda de la réunion ministérielle.
Evoquant plus précisément de la situation en République Démocratique du Congo, João Lourenço (photo) a indiqué à l’Angop qu’« il y a eu des progrès dans la lutte contre les forces négatives à l’Est du pays, notamment les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), l’ADF et le M23 ».

La réunion ministérielle de Luanda « analyse » la situation politique et militaire qui prévaut actuellement en RDC, en République Centrafricaine, au Burundi et au Soudan du sud.

 

 

« La stabilité dans les Grands Lacs dépend de la volonté politique »

 

Dans son allocution d’ouverture de la réunion ministérielle de la CIRGL, le ministre angolais de la Défense nationale a affirmé que « la stabilité et la paix dans la région des Grands Lacs dépendent de la volonté politique » de leurs pays respectifs, en vue de renverser l’actuel cadre qui les pénalise tous.

 

« Si tous, nous travaillons unis autour de l’idéal commun, celui de faire de la région un espace libre de guerres, nous affronteront tous les actuels défis qui apparaissent difficiles à vaincre. Actuellement, nous tous aspirons que notre intelligence et nos énergies soient dédiées surtout à l’exploration de grande puissance économique de la région, en faveur de nos populations », a souligné João Lourenço.
S’agissant de la situation en République Centrafricaine, il a indiqué que « la CIRGL est en train de travailler, en vue de créer toutes les conditions nécessaires pour qu’effectivement se réalisent les élections prévues en décembre de l’année en cours dans ce pays ».

 

Réunion à Luanda des chefs militaires de la CIRGL

 

La réunion des ministres de la Défense a été précédée lundi par celle des chefs d’états-majors des forces armées des pays membres de la CIRGL qui ont analysé au Centre de Conventions de Talatona (HCTA), notamment, la situation actuelle de la paix et de la sécurité dans cette région.

 

Président de cette rencontre, le chef d’état-major des Forces armées angolaises (FAA), le général d’armée Geraldo Sachipengo Nunda a plaidé en faveur de la « conjugaison des efforts en vue de faire de la CIRGL une Organisation plus forte, avec une base juridique stable et un système de sécurité juste ».
« La CIRGL constitue un pilier important dans la recherche des solutions pour les questions qui préoccupent les Etats membres. Il faut une attention collective des Etats membres relativement aux conflits armés et à ses effets tragiques pour les populations, le désarmement, la lutte contre le trafic de la drogue et des êtres humains, entre autres effets », a-t-il insisté.

 

Il a, par ailleurs, déploré le fait que, « jusqu’à présent, seulement 1.799.065 dollars ont été réussis, dans un total de 5.091.064 dollars, valeur qui correspond à 35% du montant global à disponibiliser pour le fonctionnement efficace et efficient de la CIRGL ».

 

« La présente session a lieu dans un contexte préoccupant avec l’aggravation de la crise économique et sociale globale, dont les effets sont négatifs sur le continent africain, de la tension internationale, la reprise des conflits et des disputes, qui exigent une réflexion profonde dans la recherche des solutions », a encore relevé le général d’armée Geraldo Sachipengo Nunda.

 

Par Angelo Mobateli

 

 

 

Source : http://www.lepotentielonline.com

 

Le Potentiel (RD Congo)

 

 

A lire aussi:

 

RD CONGO- Kinshasa : Freddy Matungulu exhorte le Congolais à « savoir que l’avenir de la RDC dépend de lui »

 

RD CONGO – Maniema : Olive Lembe Kabila dote Kalima d’un institut technique de type industriel

 

RD CONGO – Cent dix détenus libérés de la prison centrale de Mbuji-Mayi

 

Elections en RDC : La Cour constitutionnelle enjoint au gouvernement de « donner les moyens nécessaires à la Ceni »

 

RD CONGO – Interdiction de diffusion du film « L’Homme qui répare les femmes » : Dr Mukwege dénonce le refus du « droit d’accès à l’information »

 

Bruxelles: Manifestation des Congolais de l’étranger contre le « dialogue » et le « glissement » en RDC

 

RD CONGO – Kinshasa : Des jeunes militants appellent à soutenir « la maison UDPS »

 

SUISSE – Le Congolais Aubin Minaku élu président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

 

RD CONGO / KINSHASA – Le glissement vers un prolongement du mandat pour trois ans ?

 

PROFESSEUR KALAMBA NSAPO: «…tout ce qui existe et n’existe pas encore a une seule et une même origine »

Commentaires