MALI – Viol à Sirakoro Meguetana : S. Coulibaly abuse d’une fillette de 11 ans

La vie, souvent, nous réserve des surprises parfois désagréables. La petite surnommée Gogo âgée de 11ans, en est fait les frais d’un obsédé sexuel .Elle fut retrouvée gravement blessée  dans la maison après avoir été  violée par le jeune Coulibaly. Parfois, les petits cadeaux entretiennent l’amitié. Mais souvent, certains de ces cadeaux sont à s’en passer. Surtout venant de quelqu’un qui le fait pour d’autre dessein. S. Coulibaly n’avait pour cible que les enfants avec qui il n’hésitait pas à leur offrir des pièces de monnaie et des petits cadeaux pour gagner leur affection. Aucun soupçon ne pesait sur lui pour ce genre d’acte ignoble. Au quartier, il avait la confiance et le respect de tous les parents, ce qui fait de lui un garçon admirable. Dans le quartier une fillette d’une beauté angélique de l’âge de puberté, Coulibaly qui a passé des mois à attendre l’occasion de croiser seule la petite Gogo.

 

Un jour, tombé sur elle en train de jouer dans la cours de leur concession à l’absence de ses parents. Il  profita de l’occasion,  pour appeler la petite fille et  l’a proposa d’aller lui chercher à boire. Quand la petite Gogo rentra dans la chambre de sa mère,  sitôt il l’a rejoint dans la chambre. Il demanda à la petite de se déshabiller contre une somme d’argent qu’il remet directement à la fillette. Gogo qui ne mesurait rien de la gravité de l’acte s’est livrée à la demande de Coulibaly. Usant de force physique, il abuse de la fillette.

 

A la suite des évènements, elle perdra conscience et la croyant morte, M. Coulibaly prend la tangente pour aller se refuser à Banconi chez son cousin tailleur. Ce dernier qui ne comprenait rien de l’attitude bouleversant  de son jeune étranger,  s’est mis à lui poser des tonnes de questions en vain. Ne comprenant rien, il téléphona son oncle en lui expliquant que S. Coulibaly est chez lui. L’oncle qui est humilié par l’acte ignoble de son neveu informa la famille de Gogo qui à son tour informe les policiers du 6e  Arrondissement qui mettront les mains sur le malfrat. Lorsqu’il a été arrêté, il n’a pas hésité d’affirmer les faits qui lui sont reprochés. Quant à Gogo, sa vie ne serait pas en danger mais elle souffre de la douleur du viol et des spécialistes craignent qu’elle  n’en souffre psychologiquement pour le restant de sa vie.

 

Fousseyni SISSOKO

 

Source : http://www.maliweb.net

 

Maliweb.net (Mali)

 

Commentaires