RD CONGO- Kinshasa : Freddy Matungulu exhorte le Congolais à « savoir que l’avenir de la RDC dépend de lui »

Le professeur Freddy Matungulu, initiateur du parti Congo na Biso (CNB) rentré à Kinshasa samedi 03 octobre 2015 par l’aéroport de N’Djili en provenance des Etats-Unis où il réside, a exhorté l » Congolais à « savoir que l’avenir de la République démocratique du Congo dépend de lui ».

 

Freddy Matungulu 11

« On ne va pas fuir, nous sommes là avec vous. Quand la nation nous appelle, nous devons pouvoir répondre « présent ». On a fini désormais avec l’étranger. Nous somme là pour pouvoir nous joindre à vous pour donner une impulsion et une nouvelle vie à notre patrie et, au-delà du CNB, à toute la nation congolaise pour le développement de notre pays », a-t-il déclaré aux milliers de ses partisans réunis au siège du parti, 3ème Rue dans la commune de Limete.

 

Présidentielle 2016 : « je me prononcerai à partir du pays »

 

Sur la question brûlante de son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de novembre 2016, Freddy Matungulu a rappelé avoir promis qu’il se prononcerait « à partir du pays » et que son « ambition était désormais un secret de polichinelle ».

« Lorsque la question m’avait été posé à l’étranger, j’avais répondu que je me prononcerai à parti du pays. J’ai toujours pensé qu’il était très important, par respect pour mon pays et pour me ancêtres pour une question aussi importante, de me prononcer à partir de mon pays », a-t-il expliqué.

 

En fait, a-t-il fait remarquer à ses partisans et au peuple congolais, « si vous êtes avec nous, nous n’avons peur de rien ».
« Le peuple congolais a pris conscience des problèmes du pays et ne veut pas laisser les autres y trouver des solutions à sa place. Le peuple a dit « non » au glissement. Il a dit « non » au changement de la Constitution  et au recensement », a-t-il relevé.

 

« Le pays a de gros problèmes »

 

Freddy Matungulu a noté, « le pays a de gros problèmes et a besoin d’un nouveau souffle ».

 

A cet effet, l’ambition de l’ancien directeur au FMI qui a grandi dans la commune de N’Djili (Est de Kinshasa) est de « permettre à la RDC d’être telle qu’elle était avant, lorsqu’un papa n’avait pas besoin d’être ministre ou PDG pour envoyer son enfant à l’école ou pour le faire soigner ».

 

« Nous avons travaillé à l’étranger où un gouvernement sait ce qu’il convient de faire pour développer son pays. Nous y avons acquis une expérience que nous ramenons en RDC pour son développement. Si nous  le pouvoir en décembre 2016, nous allons développer notre pays », a rassuré Freddy Matungu qui a démissionné du FMI début 2014 pour « servir la RDC ».

 

Il a dit être « revenu en RDC pour payer sa dette au pays qui avait pris en charge les étudiants tout au long de leur formation ».
L’initiateur du CNB, qui a « besoin d’échanger avec le peuple congolais, à partir de la population de Kinshasa », a lancé le défi de le faire dans « un grand espace, au stade des Martyrs, au stata Père Raphaël ou au terrain Ste Thérèse à N’Djili, selon le choix des Kinois ».

 

Soutien

 

Les interfédérations (Kinshasa, Katanga, Sud-Kivu), les ligues des femmes et des jeunes du CNB, les chefs coutumiers de la Rdc et les partis amis présents à cette manifestation ont exprimé leur soutien au professeur Matungulu.
Le représentant du Katanga l’a même invité à se « rendre au Katanga qui n’est pas dirigé depuis la démission du gouverneur Katumbi » pour apporter à la population de cette partie du pays « le message du renouveau ».

 

Par Angelo Mobateli

 

 

 

Source : http://www.lepotentielonline.com

 

Le Potentiel (RD Congo)

 

A lire aussi:

 

RD CONGO – Maniema : Olive Lembe Kabila dote Kalima d’un institut technique de type industriel

 

RD CONGO – Cent dix détenus libérés de la prison centrale de Mbuji-Mayi

 

Elections en RDC : La Cour constitutionnelle enjoint au gouvernement de « donner les moyens nécessaires à la Ceni »

 

RD CONGO – Interdiction de diffusion du film « L’Homme qui répare les femmes » : Dr Mukwege dénonce le refus du « droit d’accès à l’information »

 

Bruxelles: Manifestation des Congolais de l’étranger contre le « dialogue » et le « glissement » en RDC

 

RD CONGO – Kinshasa : Des jeunes militants appellent à soutenir « la maison UDPS »

 

SUISSE – Le Congolais Aubin Minaku élu président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie

 

RD CONGO / KINSHASA – Le glissement vers un prolongement du mandat pour trois ans ?

 

PROFESSEUR KALAMBA NSAPO: «…tout ce qui existe et n’existe pas encore a une seule et une même origine »

Commentaires