BENIN – A l’issue de son congrès extraordinaire : L’And exclut les dissidents de Dahè et porte son choix sur Ajavon

 

L’And de Houdé porte son choix sur AjavonL’And de Houdé porte son choix sur Ajavon

 

Un congrès extraordinaire pour nettoyer l’écurie d’Augias, repartir sur de nouvelles bases et se mobiliser autour de la candidature de Sébastien Ajavon pour la présidentielle de 2016. C’est ce qu’a fait le samedi dernier à Abomey-Calavi, les militants de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And). En effet, si ledit congrès extraordinaire a été meublé, entre autres, de l’adoption de nouveaux documents, de leur signature par tous les 24 partis adhérents, de l’installation des membres du nouveau Bureau exécutif national, c’est l’exclusion des dissidents de Dahè et le soutien à Sébastien Ajavon pour la présidentielle de 2016 qui auront le plus retenu l’attention.

 

Pour le président du comité d’organisation, l’ancien maire de Calavi, Patrice Houssou-Guèdè, les penchants individualistes ont amené l’And à revoir ses ambitions à la baisse.
N’empêche, a laissé entendre le Colonel Patrice Houssou-Guèdè, qu’il y a des défis à relever, surtout que le Bénin se trouve à un tournant décisif de son histoire. Alors, a-t-il ajouté, l’And doit changer de fusil d’épaule pour un nouveau départ et se mettre sur la bonne voie de la conquête du pouvoir d’Etat.

 

De son côté, le leader de l’And, Valentin Aditi Houdé est longuement revenu sur les victoires obtenues de hautes luttes par sa formation politique depuis sa naissance le 31 mai 2014, les griefs à l’endroit des dissidents de Dahè et a insisté sur la nécessaire discipline au sein de l’alliance. « Malgré l’adversité et nos maigres moyens, nous avons mené des batailles héroïques qui forcent l’admiration. Ce congrès est une halte qui s’impose à nous pour repartir sur de nouvelles bases, surtout que nos victoires ont été sources de division », a-t-il déclaré tout en ne cachant pas sa satisfaction pour le travail abattu par les militants.

 

C’est le candidat de la paix…

 

C’est d’ailleurs pour faire mieux que par le passé, que l’And et son président ont, à l’issue de leur congrès extraordinaire, décidé de recourir à des mesures disciplinaires devant ce qu’ils ont qualifié de bactéries de désobéissance et de démobilisation de leurs désormais anciens camarades. Ainsi, dira le président Houdé, pour que les loups ne restent pas plus longtemps dans la bergerie, le président d’honneur de l’And, Octave Houdégbé, le vice-président Barnabé Dassigli, le Secrétaire général Noël Gankpé, Moussa Amandé, Boniface Chrysostome pour ne citer que ceux-là et leurs partis sont exclus de l’And. Conséquence, l’And s’est dotée d’un nouveau bureau exécutif avec toujours comme président chargé de la coordination nationale, Valentin Aditi Houdé et comme Secrétaire général, Dissou Akogbéto.

 

Le ménage fait, les congressistes ont estimé que l’And ne présentera pas à la présidentielle de 2016, un candidat à l’interne. Par contre, ils ont porté leur choix sur Sébastien Ajavon. « C’est un homme de paix qui se bat de façon constante pour la paix et à la cohésion sociale. C’est le meilleur candidat à même de préserver l’unité nationale. C’est le candidat qui cause le moins de stress… », a-t-il conclu.

 

Angelo DOSSOUMOU

 

A lire aussi:

 

BENIN / REVUE DE PRESSE – Lionel Zinsou, candidat des FCBE à la présidentielle de février 2016

 

BENIN – Présidentielle de 2016 : Le phénomène Ajavon prend de l’ampleur

 

Lettre ouverte au peuple béninois et à ses élites : A propos des candidatures de Patrice TALON et de Sébastien AJAVON

 

BENIN – Rosine Soglo entre vérité et racisme

 

BENIN – Candidature à la présidentielle de 2016 : L’indispensable « Oui » d’Ajavon

 

BENIN / PRESIDENTIELLE 2016 – Pourquoi les Béninois doivent rester très vigilants…

 

BENIN – Présidentielle 2016 : Le candidat Zinsou et l’épreuve du soutien des cauris

 

BENIN – L’ancien président, le Général Mathieu Kérékou, n’est plus…

 

BENIN – Candidature de l’homme d’affaires à la présidentielle : Pari politique pour le milliardaire Talon

 

BURKINA – Intervention des militaires dans le processus démocratique : Le Burkina ou l’exemple de la fragilité des démocraties africaines

 

BENIN – Le président de l’Assemblée nationale a reçu le Juge Angelo Houssou de retour de son exil aux Etats-Unis

 

BENIN – Levée de l’immunité de l’He Kassa dans le dossier PPea II : Boni Yayi dupe le peuple

 

 

Commentaires