GUINEE – Présidentielle 2015 : non content de l’Arrêt de la Cour constitutionnelle, le BL de Faya veut saisir la Cour de Justice de la Cedeao

 

ACTU CC Guinée

 

Quelques jours après les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 11 octobre, les voix se lèvent contre la décision de la Cour constitution. Dr Faya Lansana Millimouno, candidat du Bloc Libéral à cette élection a soulevé assez d’erreurs que la Cour constitutionnelle aurait commises en validant les résultats proclamés par la Commission électorale, CENI.

 

Lors d’une conférence de presse qu’il a tenue à Conakry, le mardi 3 novembre, le président du BL a affirmé que s’il est porté candidat à cette élection, ce n’est pas pour changer un homme à la tête du pays, mais un système. Un système qui, selon lui, a conduit le pays dans le désastre économique, la division ethnique, etc. Et c’est ce même système qui aurait organisé une mascarade électorale le 11 octobre 2015. « Les candidats à cette élection, les observateurs, ont constaté que cette élection était une mascarade où des fraudes massives ont été constatées. Nombreux sont les Guinéens qui ont voté, amis leurs voix ont été volées par le système mis en place», a-t-il souligné.

 

Se prononçant sur la décision de la Cour constitutionnelle, Dr Faya Millimouno a dit que son cœur a saigné quand il a écouté l’arrêt de la Cour qui a rejeté en bloc les irrégularités constatées lors du scrutin, alors qu’il avait fondé un grand espoir à cette Cour qui en est à sa première expérience.

 

Plus loin, il accuse la Cour constitutionnelle d’avoir des ‘’choses graves’’ : «En analysant le contenu de l’arrêt, on peut aisément relever certaines défaillances de jugement. Prenons la contradiction apportée par le BL en termes de différence de chiffres. La Cour reconnait une différence de 20 voix et déclare que cela est mineur et n’a pas d’influence. Cependant, la Cour fait sciemment d’ignorer que la différence d’une seule voix peut ou pas élire un président à plus forte raison une différence de 20 voix. Mais la Cour a fait quelque chose de plus grave. En effet, relativement au vote sans enveloppe, elle s’est fourvoyée. L’article 76 du code électoral qui a servi de base juridique à sa décision a déjà fait l’objet de modification en 2013. L’article 81 qui est en vigueur sur la question n’a pas été mentionné par l’arrêt en cause. Pourtant cet article dispose clairement que sont déclarés comme votes nuls, l’enveloppe sans le bulletin et le bulletin sans enveloppe.»

 

Poursuivant ses griefs, Faya Millimouno accuse la Cour de dire des contrevérités. C’est le cas notamment des bulletins déterrés à Nyeh, une localité située à N’Zérékoré, au sud du pays. Selon lui, la Cour a affirmé que ces bulletins n’étaient pas cochés, alors que pour lui ils étaient bel et bien cochés. Il en donne même le résultat : « Cellou Dalein Diallo a 90 voix, Faya Lansana Millimouno a 11, Sidya Touré 1, Papa koly Kourouma 5, 1 bulletin nul. » Les autres candidats, y compris Alpha Condé, ont zéro voix.

 

Pour finir, Dr Faya Millimouno annonce que son parti et ses alliés vont saisir la Cour de justice de la CEDEAO pour que le ‘’droit des Guinéens soit rétabli’’.

 

BAH Alhassane

 

Source : http://www.mediaguinee.net

 

 Media Guinée.Com (Guinée)

 

 

 

A lire aussi:

 

GUINEE – Pourvu que ça dure ! (Par Alexis Fall)

 

GUINEE – La Cour constitutionnelle déclare Alpha Condé élu pour un second mandat avec 57,84% !!!

 

GUINEE – Invité de MEDIAGUINEE / Idrissa Chérif : « Sidya, Alpha et moi »

 

GUINEE – En route pour New Delhi, Alpha Condé reçu ce lundi à l’Elysée

 

Tribune – Victoire d’Alpha Condé : très amer, Tierno Monénembo se paye la communauté internationale

 

GUINEE – Violences sur la Casse : réplique musclée des partisans d’Alpha Condé, la tension au top

 

GUINEE – Papa Koly jette à la poubelle l’imamat guinéen après l’avoir désossé: « ce sont tous des faux types »

 

 GUINEE – Le président guinéen fait volte-face et se met à Facebook : ce qui se passe sur sa page

 

GUINEE – Et si la CPI se saisissait du dossier du 28 septembre 2009 ?

 

GUINEE – Inculpation de Dadis: l’ex-putschiste touché mais pas coulé ?

Commentaires