BENIN – Présidentielle 2016 : Le Jupd conteste le choix de Lionel Zinsou

 

Des voix s’élève déjà pour contester la candiature Lionel ZinsouDes voix s’élève déjà pour contester la candiature Lionel Zinsou

 

Les membres du mouvement Jeunesse unie pour le progrès et le développement (Jupd) ont rejeté le samedi dernier, à la faveur d’un point de presse tenu à l’Infosec de Cotonou, le choix du premier ministre Lionel Zinsou comme porte étendard de l’alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) à la présidentielle de 2016. Ils invitent le Chef de l’Etat à revenir sur sa décision et surtout le l’homme de la primature à décliner l’offre. ‘’Non au Néocolonialisme, non à l’imposture, Yayi doit corriger le tire et choisir un candidat à l’image du peuple’’. Ceci est un appel du président du mouvement Jupd, Karlos Edoh et de ses pairs à l’endroit du Chef de l’Etat.

 

Pour ce mouvement de jeunes se réclamant de la mouvance présidentielle, le choix porté sur Lionel Zinsou serait une erreur qui risque d’être préjudiciable aux ambitions des Fcbe pour la magistrature suprême en 2016. ‘’ La nuit du 19 mai dernier, à l’occasion de l’élection du président de l’Assemblée nationale, Yayi a voulu imposé un homme et il avait échoué parce que ce choix n’était pas consensuel. On peut se tromper une fois, mais persister dans l’erreur est diabolique. Nous voulons dire au Chef de l’Etat que la jeunesse Fcbe s’insurge contre le choix du premier ministre, Lionel Zinsou comme porte étendard des Fcbe à la présidentielle de 2016’’, a déclaré Karlos Edoh. Le patron des cauris est invité à revenir sur ce choix.

 

Aux dires des membres du Jupd, cette sortie médiatique n’est que la première d’une série d’actions de protestations si les choses restaient en l’état. ‘’Le Bénin est à l’âge adulte et l’occident ne doit plus lui dicté sa loi. Nous sommes indépendants. Pourquoi veut-on nous imposé un homme qui ne connaît pas nos réalités. Ce choix est une lourde menace à notre démocratie. La jeunesse n’est pas d’accord et c’est nous qui sommes les grands électeurs et non les députés. Nous nous offusquons contre les déclarations selon lesquelles il n’y a personne au sein des Fcbe pour présider aux destinées de la Nation après Yayi. Il y a bien des compétences au Bénin qui peuvent conduire le pays à un très bon port’’. Telle est la conviction des membres du Jupd.

 

Source : http://www.fraternitebj.info

 

Fraternité (Bénin)

 

 

 

A lire aussi:

 

Lettre ouverte au peuple béninois et à ses élites : A propos des candidatures de Patrice TALON et de Sébastien AJAVON

 

BENIN – Rosine Soglo entre vérité et racisme

 

BENIN – Candidature à la présidentielle de 2016 : L’indispensable « Oui » d’Ajavon

 

BENIN / PRESIDENTIELLE 2016 – Pourquoi les Béninois doivent rester très vigilants…

 

BENIN – Présidentielle 2016 : Le candidat Zinsou et l’épreuve du soutien des cauris

 

BENIN – L’ancien président, le Général Mathieu Kérékou, n’est plus…

 

BENIN – Candidature de l’homme d’affaires à la présidentielle : Pari politique pour le milliardaire Talon

 

BURKINA – Intervention des militaires dans le processus démocratique : Le Burkina ou l’exemple de la fragilité des démocraties africaines

 

BENIN – Le président de l’Assemblée nationale a reçu le Juge Angelo Houssou de retour de son exil aux Etats-Unis

 

BENIN – Levée de l’immunité de l’He Kassa dans le dossier PPea II : Boni Yayi dupe le peuple

 

BENIN – Où sont passés les 4 millions d’euros des Pays-Bas destinés à l’eau potable des populations ?

 

 

BENIN – Plainte du Chef de l’Etat contre le député Janvier Yahouédéou : Adrien Houngbédji rejette la demande du Procureur général

Commentaires