SENEGAL – Dak art: Une sélection de 65 artistes pour l’exposition internationale

 

BIE-Logo-biennale-670x670

SENENEWS.COM La biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’Art) se prépare en grandes pompes. ce grand évènement prévu du 3 mai au 3 juin, sera encore une fois un grand rendez-vous d’échanges culturel. Quelques 65 artistes – dont quatre Sénégalais – venant de 24 pays ont été sélectionnés pour l’exposition internationale.

 

S’exprimant au cours d’une conférence de presse tenue au siège de Dak’Art, Simon Njami a rappelé que le comité international de sélection s’était réuni samedi et dimanche à Dakar, pour choisir parmi les 327 dossiers de candidature reçus entre le 28 octobre et le 30 décembre dernier.

 

Les artistes sélectionnés viennent de 19 pays du continent (Sénégal, Burkina Faso, Cameroun, Maroc, Kenya, Mozambique, Ghana, Egypte, Afrique du Sud, Nigeria, Congo, Ethiopie, Tunisie, Côte d’Ivoire, Malawi, Soudan, Madagascar, Algérie, Burundi) et de cinq dans la diaspora (Etats-Unis, France, Italie, Bahamas, Portugal).

 

A propos des objectifs qu’il s’est assigné pour la direction artistique de la biennale de Dakar, Simon Njami parle de «mission impossible réalisable», soulignant qu’il s’agit de «restructurer la biennale, lui donner la dimension qu’elle mérite, c’est-à-dire une dimension réellement internationale, et de professionnaliser les équipes et les structures».

«Une biennale n’arrive pas tous les deux ans, une biennale se travaille pendant deux ans. Nous avons eu le temps le plus court pour préparer», a-t-il indiqué, en rappelant que le comité d’orientation n’a été installé qu’en octobre dernier.

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Le retour du refoulé (par Karfa S. Diallo)

 

SENEGAL / Reportage – L’ interdiction du burqa : les citoyens se prononcent

 

SENEGAL – Macky Sall au sujet des Imams arrêtés pour apologie au terrorisme: « Nous ne saurions accepter, chez nous, qu’on vienne nous imposer une autre forme de religion »

 

Le Sénégal face au défi sécuritaire du terrorisme (par Alioune Diagne)

 

LIVRE – SENEGAL-FRANCE, Mémoires d’alternances inquiètes aux Editions L’Harmattan

Commentaires