BENIN – PRESIDENTIELLE DU 6 MARS: Porto-Novo, ville courtisée

En ce premier week-end de campagne électorale pour le compte de la présidentielle 2016 au Bénin, Porto-Novo la capitale fait déjà l’objet de convoitise des différents états-majors politiques.

 

porto-affiches-696x464

 

A l’entrée ouest de la ville, dès la descente du pont sur l’Ouémé, le tout premier rond-point de Porto-Novo est paré à souhait, tant les panneaux et autres affiches de campagne rivalisent d’inspiration pour séduire l’électeur. Côte à côte, les affiches des candidats Aké Natondé et Fernand Amoussou partagent le terre-plein circulaire avec une banderole des « jeunes des départements de l’Ouémé-Plateau » qui « soutiennent avec affection et détermination » Bako Arifari.

 

Ici, la guerre des affiches semble avoir bien commencé. Du rond-point du pont à la Maison Internationale de la culture, tout le tronçon est aux couleurs de Patrice talon via des affiches moyennes qui ornent tous les lampadaires. Mais celui qui en met déjà plein la vue à travers Porto-Novo, c’est Aké Natondé dont les panneaux géants se dressent à presque tous les grands carrefours de la ville.  Néanmoins les grands panneaux publicitaires de la capitale sont disputés à concurrence par quatre candidats: Pascal Koupaki, Sébastien Ajavon, Abdoulaye Bio Tchané et Patrice Talon.

 

En ce qui concerne les caravanes, cortèges et autres mouvements de groupes, pas grand’chose en dehors du cortège officiel de Lionel Zinsou qui avait rendez-vous avec les conducteurs de taxi-motos sur l’esplanade de l’Assemblée nationale pour son premier meeting de la campagne. Quelques véhicule aux couleurs du candidat Atao Hinnouho paradent à l’instar de quelques rares autres à la gloire de Patrice Talon et Sébastien Ajavon.

Sur le terrain de sport jouxtant l’hôtel de ville, une quinzaine de personnes s’activent à préparer un meeting du candidat Abdoulaye Bio Tchané attendu quelques heures plus tard.

 

L’ambiance aux différents sièges de campagne à travers la ville ce samedi est quelque peu morose, montrant ainsi que le train de la campagne n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Toutefois, ça crève l’oeil: Porto-Novo la capitale ne laisse pas les candidats indifférents.

 

Source: http://www.afrika7.com

 

Afrika7 (USA)

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – LECON DU JOUR N° 5: La Cour Constitutionnelle et Adrien Houngbédji à la barre

 

BENIN – PRESIDENTIELLE DU 28 FEVRIER 2016 : le PSD soutient Sébastien Ajavon

 

BENIN – Victor Topanou : « pas question de laisser perpétuer le système sortant »

 

BENIN – L’opposition la plus bête ou la plus vénale du monde ?

 

BENIN – Course à la Marina : Les grosses pointures de la présidentielle de 2016

Commentaires