COMORES – Vingt-cinq candidats pour un fauteuil présidentiel

Après plusieurs atermoiements, la présidentielle aux Comores s’est tenue le 21 février comme prévue. Au total, 25 candidats se sont effectivement présentés à ce scrutin qui s’est déroulé dans le calme.

 

Le président sortant des Comores, Ikililou Dhoinine .Le président sortant des Comores, Ikililou Dhoinine .

 

Le premier tour de la présidentielle aux Comores a eu effectivement lieu comme prévu le 21 février. Sauf par résultats extraordinaires, le second tour pour séparer les trois candidats arrivés en tête devrait se dérouler le 18 avril.

 

En vertu de la Constitution comorienne, le président sortant Ikililou Dhoinine qui achevé son mandat de cinq ans ne pouvait plus se représenter. Et pour cause, les Comores ont adopté depuis 2001 un système qui consiste en une présidence tournante entre les grandes régions des trois îles regroupées au sein de ce qui est connu sous le nom de l’Union des Comores. Il s’agit en effet d’Anjouan, de la Grande-Comores et de Mohéli. Aussi, tous les candidats de cette échéance sont de la Grande-Comore.

 

Le président Dhoinine qui est originaire de l’île de Mohéli devrait ainsi passer le témoin au vainqueur de la Grande-Comore. D’après les analystes politiques du pays, ils ne sont pas légion les candidats susceptibles de franchir le premier tour des 25 en lice. Outre l’actuel vice-président et candidat du pouvoir, Mohamed Ali Soilihi ; l’ancien chef de l’Etat et ex-putschiste Azali Assoumani (1999-2006) ; Fahmi Saïd Ibrahim, candidat soutenu par l’ex-président Ahmed Abdallah Sambi (2006-2011), il faudrait peut-être compter avec deux autres qui pourraient déjouer les pronostics politiques. A savoir l’ancien président de l’Assemblée nationale Bourhane Hamidou et le gouverneur de la Grande-Comore Mouigni Baraka.

 

Dans l’ensemble, le premier tour s’est déroulé sans grands incidents, alors que l’on craignait des fraudes. Beaucoup d’observateurs pensent qu’il y aura un second tour. Mais seul les résultats détermineront la suite de ce scrutin.

 

Par Tcha Sakaro

 

 

 

A lire aussi:

 

COMORES – Said Abdillah : « Je ne peux pas être Président sans maîtriser l’économie et la monnaie »

 

REUNION – Rendez-vous aux Comores pour les 10e Jeux des îles de l’océan Indien

 

REUNION – Jeux des îles : la délégation des Comores explique sa décision

 

REVUE DE PRESSE/COMORES En attendant les élections

Commentaires