CAMEROUN: arrestation de deux filles porteuses d’ explosifs

 

boko_haram_jeune-fille_arretee640

 

SENENEWS.COM- Ce n’est plus un secret, les 219 lycéennes nigérianes enlevées en avril 2014 à Chibok servent à Boko Haram les nombreuses kamikazes qui se font exploser. En effet, ce vendre deux jeunes filles porteuses d’explosifs ont été interceptées dans le nord du Cameroun avant d’avoir pu déclencher leur charge. L’une d’elles confirme qu’elle fait partie des 219 lycéennes de Chibok. Elles ont été arrêtées à Limani par les forces d’autodéfense qui les ont remises aux soldats camerounais de la force internationale mise sur pied pour combattre la secte islamiste. Limani est une zone où de nombreux attentats suicide ont été commis ces derniers mois.

 

Plusieurs centaines de femmes et de jeunes nigérianes ont été enlevées par Boko Haram en 2014 et réduites à l’état d’esclaves sexuels ou forcées à combattre. Le chef de l’administration locale, Raymond Roksdo déclare: «l’une d’elles a déclaré qu’elle faisait partie des otages de Chibok. Elle a une quinzaine d’années. Nous sommes en train de vérifier parce que, côté nigérian, ils ont les noms et les photos de ces filles».

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

Commentaires