Football: Samba, mascotte de la Can 2017

Une panthère noire vêtue aux couleurs de la sélection nationale de football a été dévoilée au grand public le 25 mars courant à Franceville.

 

Samba la mascotte, lors de sa première sortie, le 25 mars 2016 à Franceville © Facebook/fegafoot  Samba la mascotte, lors de sa première sortie, le 25 mars 2016 à Franceville © Facebook/fegafoot

 

A l’occasion de la rencontre Gabon-Sierra Leone, le 25 mars courant à Franceville, la mascotte de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2017 a été dévoilée au grand public. Dénommée Samba, c’est une panthère noire vêtue aux couleurs de la sélection nationale de football.«C’est elle, en effet, qui a été choisie pour être la mascotte de l’événement. Quoi de plus évident pour le Gabon dont l’emblème est justement la panthère et qui représente si souvent le pays sur les compétitions sportives à travers toute la planète», a déclaré le Comité d’organisation de la Can (Cocan). «Elle va ainsi accompagner les joueurs durant la compétition reine du continent africain en janvier et février 2017. Cette panthère Samba est à la fois le symbole de la force et de la puissance mais représente aussi la fête et la convivialité, à l’image de l’hospitalité légendaire des Gabonais», ajoute-t-on. N’empêche, constitutionnellement, l’emblème national est «le     drapeau tricolore, vert, jaune, bleu, à trois bandes horizontales, d’égale dimension».

 

Mascotte

En langue bantou, Samba veut dire bonjour, bienvenue. Généralement sa prononciation s’accompagne d’une accolade chaleureuse.  «Un message d’unité et de convivialité qui doit faire de la Can 2017 un grand moment de paix et de fraternité», indique le Cocan.

 

Dans le même ordre d’idées, le comité d’organisation a également levé le suspense sur la chanson officielle de la compétition avec le titre «Ye le le». «La chanson a été désignée à l’issue d’un processus de sélection relevé avec la participation d’artistes/candidats cotés sur le plan local, voire international, soit une trentaine de postulants», a expliqué le Cocan, notant que le titre «Ye le le», du groupe Yargan Production, a été «le mieux ayant épousé les critères de sélections prédéfinis (texte, originalité, rythmique)».

 

Elue avec la contribution du public, dont le vote a compté pour 50% du choix, cette chanson est de rythme afro-beat. Elle évoque, entre autres, les valeurs du sport telles que le fair-play ainsi que la joie d’accueillir la Can.

 

Commentaires