LIVRE – Le Sénégal côté coeur: Dictionnaire insolite du Sénégal

Fin connaisseur de l'Afrique où il a vécu et travaillé pendant douze ans, Christophe Parayre nous livre les mille et un secrets du pays de Léopold Sédar Senghor. Ce journaliste français a publié un détonnant et étonnant Dictionnaire insolite du Sénégal (Ed.Cosmopole-Paris).

 

COUV SENEGAL OK.indd

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le Sénégal sans jamais oser le demander, ce livre de Christophe Parayre vous le révèle avec justesse et humour. Officiellement, il s’agit d’un dictionnaire insolite du Sénégal, mais nous avons plutôt affaire à un dictionnaire savant et amoureux du pays de la Téranga (tradition d’accueil).

 

On y apprend tout de ces situations et ces expressions qui font la douceur et la saveur du vivre au Sénégal. En ouvrant cet ouvrage, on comprend tout de suite que l’ex-directeur du bureau régional de l’AFP à Dakar, dans les années 2000, a particulièrement apprécié son séjour à la pointe la plus occidentale du continent.

Rien n’échappe à sa sagacité de journaliste de terrain : Parayre évoque avec la même verve les yaboy (grosses sardinelles), la lutte sénégalaise, l’île de Gorée, le Lac rose ou les drianké.

 

Ainsi nous apprenons tout sur l’essence de la drianké, personnage si typiquement dakarois : « Une femme bien sculptée, aux formes généreuses et épanouies, à l’arrière train aussi fourni que le compte bancaire d’un chef d’Etat africain par opposition aux « femmes minces aux fesses dérisoires et pitoyables, aux hanches étroites et mesquines » c’est ainsi que Sémou Mama Diop décrit la drianké dans son roman En attendant le jugement dernier (Editions L’Harmattan). A l’opposé de la disquette longiligne, la drianké est fière de ses formes et en fait une arme de séduction massive auprès de la population mâle. Elle appartient plutôt aux classes aisées, soigne sa mise, se pare de bijoux ostentatoires, laisse les jeans ultra-moulants aux disquettes et préfère les somptueux boubous. La drianké ne passe pas inaperçue en société, elle a du caractère et connaît les recettes pour garder son mari dans le lit conjugal – elle est même réputée « mangeuse d’hommes ». Elle n’est pas pressée et ne se départit jamais d’une démarche aussi chaloupée qu’indolente. Un concours de beauté, Miss Diongoma, lui est dédié.

 

A côté des sujets sociétaux, les thématiques politiques et culturelles trouvent aussi pleinement leur place. Ainsi les quatre Présidents : Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Macky Sall se voient dresser le portrait. Leur présence se justifie d’autant plus que la joute politique demeure une autre passion sénégalaise. Quoi que l’on pense de leur bilan politique, ces chefs d’Etat ont contribué à façonner le Sénégal moderne. La langue wolof et les confréries religieuses ont, elles aussi, voix au chapitre. Sans que jamais ce dictionnaire ne devienne aride. Il se lit d’un traite. Ce dico est bourré d’informations insolites et sérieuses. Et du zeste d’humour qui nous rappelle que nous sommes là pour découvrir le Sénégal tout en passant un bon moment. Pari totalement réussi pour Christophe Parayre qui a laissé le « temps au temps » afin que mûrisse son ouvrage inclassable. Il nous livre dans son introduction le secret de cette réussite :

 

« Le Sénégal ne se découvre pas au pas de course, les yeux rivés sur un guide touristique. Il faut enlever sa montre et prendre le temps. Le temps d’engager la conversation avec les Sénégalais et de se lancer dans des débats passionnés sur la politique ou le foot, le temps d’échanger des recettes de cuisine autour d’un bon mafé ou d’un poulet yassa, le temps de siroter un bissap ou un thé à la menthe ».

 

 

Titre : Dictionnaire insolite du Sénégal

 Auteur : Christophe Parayre

Broché: 158 pages

 Editeur : Cosmopole, mars 2015

Langue : Français

ISBN-10: 2846300941

ISBN-13: 978-2846300940

Format: 17 x 1 x 12 cm

 

 

Par Aliou Bocoum

 

 

 

 

Commentaires