Attentats : Boko Haram a décuplé le nombre d’enfants kamikazes

SENENEWS.COM Le groupe terroriste Boko Haram utilise de plus en plus d’enfants dans ses attentats-suicides qui ravagent le Nigeria, le Tchad, le Cameroun et le Niger.

 

Boko Haram

 

Selon des estimations de l’Unicef publiées mardi, dix fois plus d’enfants utilisés comme kamikazes par Boko Haram en un an dans la région du Lac Tchad. Quatre enfants avaient été utilisés dans des attaques kamikazes en 2014. Ils étaient 44 l’année dernière, tant au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger, la zone où sévit le groupe qui a rallié l’organisation de l’État islamique (EI).

 

Les trois quarts étaient des filles, souvent droguées indique l’UNICEF, qui a compilé des données regroupant le Nigeria, le Cameroun, le Tchad et le Niger où sévit le groupe qui rallié l’organisation de l’Etat islamique (EI).

Le nombre d’enfants impliqués dans des attaques-suicides dans la région du lac Tchad, où sévit le groupe islamiste nigérian Boko Haram, a décuplé en 2015, selon des estimations de l’Unicef publiées mardi.

 

Plus de 75% d’entre eux sont des filles, note l’Unicef dans son rapport « Beyond Chibok » (« Au-delà de Chibok »), près de deux ans jour pour jour après l’enlèvement de 276 lycéennes à Chibok (nord-est du Nigeria) par Boko Haram, qui avait créé une vague d’indignation à travers le monde.

 

Depuis janvier 2014, l’extrême-nord du Cameroun, régulièrement frappé par Boko Haram, a enregistré le plus grand nombre d’attentats suicides impliquant des enfants (21) suivi par le Nigeria (17) et le Tchad (2).

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

Commentaires