TCHAD / PRESIDENTIELLE – L’opposition dit préparer un Gouvernement de salut national…

 

Tchad Opposition

 

La coalition des candidats de l’opposition à la présidentielle du 10 avril dernier, est montée une fois encore au créneau à N’Djamena le 20 janvier.  Face à la presse, elle s’est exprimée au siège du parti PLD membre de la dite coalition. Et elle n’y est pas allée de main morte.

 

Dans la perspective de la proclamation des résultats par Commission électorale nationale indépendante (CENI), il s’est agi pour les candidats d’exiger le respect du verdict des urnes. Et pour cause, tous les candidats ont menacé de ne pas reconnaître et les résultats et les institutions qui en seraient issus si la CENI déclare le candidat de l’Alliance Idriss Déby Itno vainqueur dès le premier tour. Il s’agit pour les signataires de cette déclaration commune de Joseph Djimrangar Dadnadji (Cap/Sur), Laoukein Kourayo Médard (Ctpd), Beassemda Djebaret Julien (Cad), Brice Mbaimon Guedmbaye (Mptr), Mahamat-Ahmad Alhabo (Pld), Gali Ngoté Gata (Ufd/PR), Djividi Boukar Dibeing (Pds) et Saleh Kebzabo (Undr)

 

Dans leur déclaration lue par Mahamat Ahmat Alhabo, candidat du PLD, tous les candidats de la coalition de l’opposition « mettent en garde la CENI et le Conseil constitutionnel contre toute tentative d’avaliser ce hold-up électoral (…) décident de ne pas reconnaître toute institution issue de ce hold-up électoral et prennent la lourde responsabilité historique de se réserver le droit, le cas échéant, de mettre en place un gouvernement de salut public pour répondre aux aspirations du peuple tchadien souverain ».

 

A la veille de la proclamation des résultats de l’élection présidentielle au Tchad, de nombreux observateurs ont fait était d’une vive tension entre la coalition des candidats de l’opposition et l’alliance qui soutient le président sortant, Idriss Déby Itno. Le coup K.O de ce dernier est en effet l’objet de cette vive crispation dans un camp comme dans l’autre.

 

Par Jean Kebayo

 

 

A lire aussi:

 

TCHAD: les candidats de l’opposition s’accordent pour dire que le 2e tour de l’élection présidentielle est inévitable

 

TCHAD: La direction nationale de campagne du MPS se félicite de la tenue de l’élection présidentielle

Commentaires