Sahara : Ban Ki-moon mis hors jeu

Les membres du Conseil de sécurité travaillent directement avec le Maroc

 

Ban-Ki-moon-ONU

 

Second échec pour Ban Ki-moon. Le secrétaire général des Nations Unies est sorti bredouille de sa réunion avec les membres du Conseil de sécurité lundi à New York. Ki-moon espérait obtenir du Conseil de sécurité une position claire et tranchée au sujet de l’affaire du Sahara marocain. Il n’en fut rien. Pire encore, le secrétaire général semble avoir été mis hors jeu dans ce dossier comme en témoigne la déclaration faite par son porte-parole Farhan Haq, dans le débriefing quotidien. En effet, les membres du Conseil de sécurité vont contacter directement le Maroc pour trouver une solution.

 

«Les membres du Conseil de sécurité et de hauts fonctionnaires des Nations Unies sont en contact avec les autorités marocaines pour parvenir à une solution mutuellement acceptable», a expliqué Haq devant les journalistes au siège des Nations Unies à New York. Le porte-parole est également revenu sur la mise en œuvre de la décision marocaine ciblant des membres civils de la Minurso. Farhan Haq a confirmé que dès le 20 mars, tous les 73 membres du personnel civil international concernés ont quitté le territoire marocain. Mais pour les Nations Unies, le personnel en question travaille toujours à distance. «Ils travaillent maintenant à distance de Las Palmas ou sont en congé dans leurs pays d’origine respectifs.

 

Cela comprend 55 membres de la Minurso personnel international, sept volontaires des Nations Unies, six personnes travaillant pour le Service d’action antimines des Nations Unies et deux entrepreneurs individuels internationaux, en plus de trois membres du personnel de l’Union africaine», a ajouté le porte-parole de Ban Ki-moon.

 

A noter que le Maroc avait pris plusieurs mesures de rétorsion en protestation contre les déclarations faites par le secrétaire général des Nations Unies lors de son dernier voyage dans la région. Le Maroc avait demandé à l’ONU de retirer une partie de son personnel civil déployé dans le Sud marocain dans le cadre de la Minurso.

 

 

Source: http://www.aujourdhui.ma

 

Aujourd’hui Le Maroc (Maroc)

 

 

A lire aussi:

 

MAROC – Laâyoune au cœur d’une série de programmes culturels hassanie

 

AFRIQUE : Maroc-Afrique, des relations sud-sud, gagnant-gagnant

 

MAROC – Lutte contre le Jihadisme international : une problématique au coeur de Marrakech Security Forum 2016

 

MAROC – Les trois ministres du roi Mohamed VI qui ne touchent pas leurs salaires

 

MAROC – Festival jazz sous l’arganier à Essaouira: Majid Bekkas et Afro-Oriental Jazz Trio ouvrent le bal

Commentaires