SENEGAL – Escroquerie: Il se faisait passer pour le « fils aîné » du khalife général des mourides

SENENEWS.COM – Tantot le «fils aîné du Khalif général des Mourides» parfois son « chauffeur», les subterfuges de Ch. Mb. Diop n’ont de limites que son imagination et réussissait à merveille à gruger son monde. En effet, à l’aide de sa voix qu’il change selon l’interlocuteur en face de lui, le faux «marabout» réussissait toujours à arnaquer ceux qui lui faisaient confiance.

 

faux-mara

 

A certains il a réussi à soutirer des moutons pour «baptiser ses fils»,  à d’autres il a pris des denrées pour le ramadan qui approche. Parfois ce sont  d’énormes sommes d’argent  qu’ils prenait de ses victimes grâce à l’incrédulité de ces derniers et leur attachement au mouridisme. Toutes technique qui auraient permis au faux marabout d’épouser jusqu’à «15 femmes» selon la police.

 

Démasqué par un appel téléphonique au délégué régional de la Senelec  de Thiés

 

Comme toute chose a une fin, celle du commerce illégal du «fils aîné» de Serigne Sidy Moukhtar Mbacké s’est finie lorsque ce dernier a appelé  D. Mbaye – délégué régional de la Senelec de Thiés-  pour lui demander de lui chercher un mouton pour le baptême  son fils.

Nous étions le 30 mai dernier et ce jour, Ch. Mb. Diop a eu la malchance de tomber sur  Th. Fall, chargé religieux du pèlerinage à la Mecque  qui était déjà informé de ses agissements. C’est ce dernier qui va précipiter sa chute en lui tendant un piège.

 

Son règne s’incline à la Patte d’Oie- banlieue Dakaroise-

 

Th. Fall lui avait donné  rendez-vous  à la Patte d’Oie afin de lui remettre la somme de 200 000 francs CFA, deux sacs de sucre, des cartons de dattes et le mouton comme convenu.

Une rencontre que le mis en cause n’aura jamais manqué. Mais avant de se rendre sur les lieux, le sieur Fall avait pris la précaution d’aviser  la Division des Investigations Criminelles (DIC) qui l’a mis en rapport avec le commissariat des Parcelles Assainies.

Arrivé sur les lieux du rendez-vous à bord  d’un taxi, le «chauffeur» ou «le fils» aîné du Khalif général des Mourides a aussitôt était interpellé par les éléments dudit commissariat.

 

Le mis en cause rejette les faits et charge la personne qui lui a fixé le rendez-vous

 

Lors de son audition, Ch. Mb. Diop a nié en bloc les accusations portées en son encontre et a accusé, a son tour, l’homme au numéro privé. Il déclare avoir reçu le lundi 30 mai vers 15 h un appel d’un soi-disant fils aîné de Serigne Sidi Mokhtar Mbacké.

Cette personne à la « voix identique à celle du fils aîné du marabout », dit-il,   lui aurait demandé de lui récupérer la somme de 200 000 francs CFA, 4 sacs de sucre, 3 cartons de dattes, et deux cartons de lait auprès du nommé Mame Thierno Fall.

Sans hésiter, il dit avoir quitté  Mbour pour rallier Dakar suivant les instructions de son marabout.

 

19 heures à Patte d’Oie  

 

Toujours selon les déclarations du mis en cause, à 19 h il était déjà arrivé à destination. Mais la personne n’était pas encore sur place.

« Entre temps, le soi-disant fils aîné du Khalif   m’a appelé pour me demander si j’ai récupéré les denrées et j’ai répondu par la négative. Il aurait rappelé le gars qui, à son tour l’aurait appelé pour lui demander de l’attendre car, étant pris par l’embouteillage, a raconté l’accusé. En outre il a déclaré : « J’ai toujours cru agir sous les ordres du vrai fils aîné de Serigne Cheikh Sidi Moukhtar, c’est cette personne qui m’a mis dans ce pétrin », s’est- il désolé.

La famille du Khalif général des Mourides par la voix de son porte-parole demande que Ch. Mb. Diop soit mis hors d’état de nuire afin de laver l’honneur  de la famille et d’éviter d’autres victimes.

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Ismaïla Madior Fall répond à Serigne Diop, « c’est un débat qui sera prolongé à la faculté »

 

SENEGAL / REFERNDUM – Abdoul Mbaye : « Mes raisons de voter non »

 

SENEGAL – Le retour du refoulé (par Karfa S. Diallo)

 

SENEGAL / Reportage – L’ interdiction du burqa : les citoyens se prononcent

Commentaires