MALI – Nampala : Un GTIA avec 100% de ses capacités déployé dans la localité

Après l’attaque terroriste qui a coûté la vie à 17 soldats, à Nampala, des mesures robustes s’imposaient ; la hiérarchie n’a pas transigé : suite aux enquêtes d’une mission de commandement dépêchée dans la localité, le 24 juillet dernier, un certain nombre de décisions ont été prises, dont le déploiement d’un GTIA dans la localité, la transformation du poste militaire en un camp auquel on a trouvé un site en dehors de la ville. Ces informations sont ressorties d’un point de presse animé, ce jeudi 4 août, par le colonel Abdoulaye Sidibé, porte-parole du chef d’Etat-major général des armées (CMGA). C’était dans la salle des conférences du ministère de la défense.

 

Armée malienne (photo archives)Armée malienne (photo archives)

 

Le porte-parole du chef d’Etat-major de la défense, le Colonel Abdoulaye Sidibé, a animé aujourd’hui un point de presse ; une rencontre destinée, selon lui, à informer l’opinion des conclusions de l’enquête de commandement que le chef d’Etat-major général des armées, a diligenté sur le terrain après la récente attaque de Nampala. Selon lui, le rapport qui en est issu confirme à quelques détails près le bilan donné par le département. Ce bilan, a-t-il indiqué fait état de 17 morts, 06 portés disparus et 37 blessés.

 

Pour le porte-parole du CEMGA, suite à ces attaques terroristes, des dispositions importantes ont été prises (par la hiérarchie) pour renforcer la sécurité à Nampala. L’une des premières dispositions, a-t-il indiqué, c’est que le poste militaire de Nampala est désormais érigé en un camp militaire où un GTIA à 100% de ses capacités, est déployé, soit au moins 500 hommes et plus d’une centaine de véhicules, selon le conférencier. Qui a tenu à préciser que, malgré les difficultés qu’elles traversent actuellement, les forces armées maliennes «sont déterminées à assurer la sécurité des personnes et des biens, y compris à Nampala»

 

Ne pas se tromper de cible

 

Lors de cette rencontre, le colonel Sidibé, a déploré le comportement de certaines personnes qui s’adonnent à une campagne de dénigrement orientée contre la hiérarchie militaire. Ce qui, a-t-il ajouté, est la preuve manifeste que nous risquons de tromper de cible. Le conférencier d’inviter les médias, la société civile, les leaders religieux et d’opinions, a une union sacrée contre l’ennemi commun : le terrorisme. «Décrédibiliser les terroristes, conseiller les jeunes pour qu’ils ne tombent pas dans le juron des terroristes, voilà le combat de la presse et des leaders d’opinion. Ne nous trompons pas de cible, ne démoralisons pas la troupe en décrédibilisant la hiérarchie militaire… », a déclaré le colonel porte-parole du CEMGA.

 

Papa Sow 

 

 

Maliweb.net (Mali)

 

 

A lire aussi:

 

MALI – Processus de paix: L’ONU aussi soupçonne une complicité entre des groupes signataires et les terroristes

 

MALI – Renouvellement du mandat de la MINUSMA : Les recommandations de Ban ki-Moon pour répondre à la menace terroriste

 

MALI – Fin de cavale pour le terroriste Fawaz ould Ahmeida

 

MALI – Autorités intérimaires : La grosse prime faite aux groupes armés

 

MALI – Mahmoud Dicko à l’ouverture du colloque national sur le radicalisme religieux : « C’est tout le monde qui est devenu radical dans ces derniers temps ! »

Commentaires