FOOTBALL – Stigmatisation des Internationaux africains: le cas Pierre Aubameyang et…

Le Borussia Dortmund, comme souvent, s’en est pris à son attaquant de pointe, Pierre-Emerick Aubameyang. Pourquoi ? et pourquoi ?

 

2048x1536-fit_pierre-emerick-aubameyang-flambe-borussia-dortmund-696x474

 

En effet ; Aubamayang est parti à l’anniversaire d’un proche à Milan en début de semaine. Son club a estimé qu’il a brisé un code du règlement intérieur et a décidé le sanctionner. Mais les dirigeants de Dortmund qui parlent de « raisons internes »,  le font venir, et exposent son maillot dans les vestiaires alors qu’il ne figure même pas sur la feuille de match et l’envoient dans les tribunes contre le Sporting Portugal.

 

Cette punition qui ressemble à une humiliation sous les lumières du monde entier, sert à dévaluer Aubamayng comme étant un bourlingueur insolent qui ne respecte pas les codes d’honneur des grandes écuries. Immédiatement, le président de Naples, Aurelio De Laurentis, qui fait la cour à Aubamayang depuis des lustres, a déclaré : « je vous ai parlé d’Aubamayang pendant trois ans, mais je me suis finalement rendu compte qu’il n’était pas une nécessité pour Naples».

 

Cependant, force est de reconnaitre que  le Gabonais n’a jamais été réputé comme un indiscipliné ou encore attiré par les saveurs des soirées alcoolisées, des absences et retards injustifiés aux entraînements. C’est un travailleur foncier qui se sacrifie pour cravacher. Ronaldo fait ses va- et- vient en jet privé. Neymar est un abonné des boîtes de nuits. James Rodriguez fait le rallye avec les policiers, etc. Mais, ils restent protégés par leur club, pourqoi pas le cas pour Pierre-Emerick Aubameyang.

 

Aubamayang justement, ayant annoncé ses velléités de départ, Dortmund a profité de ce petit incident pour saboter le CV épatant d’un grand attaquant, qui a été non seulement Ballon d’or africain mais aussi nominé au Ballon d’or France Football, sollicité également par des grands clubs des meilleurs championnats. Un joueur qui force le respect qui mérite apparemment qu’on lui rend la monnaie de sa pièce vu les performances qu’il réalise avec les sous marins jaunes.

 

C’est de cette manière que la carrière de Yaya Touré est sabotée à Manchester City. Dans une interview accordée au MIRROR, l’agent de l’ivoirien, Dimitri Seluk vient de larguer « il est maintenant clair que l’idée de Guardiola est d’humilier Yaya. Quand Pep a forcé Yaya à quitter Barcelone, je l’ai critiqué. C’est sa revanche ».

 

En d’autres termes, même si Yaya Toure s’efforce à d’entrainements, il sera difficile pour lui de retrouver son lustre d’antan. Guardiola avait ’il raison de le mettre aux oubliettes ? En tous cas, malgré que Yaya et Pep ont enterré la hache de guerre; Il serait mieux pour l’ivoirien qui ne va surement retrouver une place de titulaire indiscutable au sein de l’équipe des Citizens d’aller monnayer son tallent ailleurs plutôt  que devenir le ramasseur de balles de Guardiola dans sa City. Comme le dit un proverbe africain « mieux vaut être à la tête d’un village, que de se transformer en une queue d’esclave dans une cité. »

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – La réponse salée de l’Apr à Me Abdoulaye Wade

 

SENEGAL – Collectif de soutien à Mbayang Diop: les femmes leaders rompent le silence!

 

SENEGAL – Ismaïla Madior Fall répond à Serigne Diop, « c’est un débat qui sera prolongé à la faculté »

 

SENEGAL / REFERNDUM – Abdoul Mbaye : « Mes raisons de voter non »

 

SENEGAL – Le retour du refoulé (par Karfa S. Diallo)

Commentaires