NIGER – Affrontements avec morts d’hommes à Bangui Madaoua et des blessés graves à Zinder…

 

EleveursNigeriens

 

Il ya eu des morts, notamment à Bangui Madaoua, une vingtaine dans un conflit entre des éleveurs et des agriculteurs. Et les dégâts des deux côtés sont énormes. Selon un communiqué du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières, 18 personnes avaient perdu la vie et 43 autres étaient blessées, suite au drame survenu, mardi, entre agriculteurs et éleveurs dans la localité de Bangui.

 

Il s’agit d’une bagarre entre agriculteurs et éleveurs le 1er novembre 2016, « qui s’est soldée par un bilan tragique de 18 morts, 43 blessés et plusieurs maisons incendiées ». Suite au déploiement des Forces de Défense et de Sécurité dans cette localité, le calme est revenu et les patrouilles se poursuivent dans la zone afin d’assurer la sécurité des biens et des personnes.

 

Selon le Ministre d’Etat Bazoum Mohamed, qui se trouve actuellement sur les lieux, « des enquêtes sont engagées et tous ceux qui se sont rendus coupables de ces actes atroces seront arrêtés et poursuivis en justice ».

 

BazoumBangui-300x190

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Religieuses et Coutumières « présente au nom du Président de la République Chef de l’Etat et au nom du Gouvernement, ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite un prompte rétablissement aux blessés ». Le Ministre saisit également cette occasion pour lancer un appel au « calme et à la sérénité » à l’endroit des populations.

 

Il y aurait eu des blessés graves à Zinder.

 

Cela est survenu à la suite des affrontements violents entre les agents de sécurité et les scolaires notamment les étudiants de l’université de Zinder. Ces derniers étaient massivement sortis pour réclamer dit-on leurs droits. Devant le blocage de certaines artères de la capitale du Damagaram, les affrontements furent inévitables. On déplore de nombreux blessés des deux côtés et des dégâts importants.

 

A Agadez les forces de défense et de sécurité ont organisé hier des patrouilles communes et des fouilles systématiques dans toute la ville d’Agadez à un mois de la fête d’Agadez Sokni.

 

Ces patrouilles interviennent à la suite d’une tentative d’enlèvement d’un ex dirigeant de la rébellion de MNJ.

 

FDSpatrouilleAgadez

 

Le Président de la République a dépêché le ministre Ag Boula pour ramener le calme. Une importante réunion qui a regroupé toutes les ethnies de la Région autour du président du comité de paix dans la région, Mohamed Anako s’est tenue. La paix et la quiétude sociale étaient au menu de la réunion.

 

Namalka Bozari

 

 

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

A lire aussi:

 

NIGER – Echec des terroristes à Koutoukalé…

Commentaires