NORD DU MALI – 14 combattants du Gatia tués dans une attaque, la CMA pointée du doigt

 

Le Gatia en patrouilleLe Gatia en patrouille

 

Un poste du Gatia, mouvement signataire de l’accord de paix, a été attaqué samedi 21 janvier à Tinessako dans la région de Kidal, selon ses responsables. Quatorze personnes ont été tuées et les ex-rebelles de la CMA sont pointés du doigt.

 

“L’attaque a eu lieu très tôt le matin quand nos hommes, en poste à Tinassako, ont été surpris par des hommes armés que nous soupçonnons d’appartenir à la CMA (Coordination des mouvements de l’Azawad)”, a précisé un membre du groupe armé favorable à l’unité du Mali.

 

Selon nos informations, une dizaine de personnes ont été tuées. Sur son compte facebook, le secrétaire général du mouvement, Fahad AG Almahamoud, indique la mort de ” quatorze frères “. Et c’est la coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), l’autre principal groupe signataire de l’accord, qui est accusé d’être à l’origine de l’attaque.

 

Dans un communiqué, les responsables des ex-rebelles démentent “une quelconque attaque contre les positions du GATIA, encore moins contre tout autre mouvement signataire de l’Accord issu du processus d’Alger.” “La CMA appelle la MINUSMA à utiliser les organes compétents pour procéder aux vérifications et situer toutes les responsabilités”, indique le communiqué.

 

Avant de prévenir que de telles accusations “infondées ne contribuent pas à renforcer la sérénité entre les acteurs.”

 

Aboubacar DICKO

 

 

 

 

Maliweb.net (Mali)

 

 

 

A lire aussi:

 

MALI – 27ème Sommet Afrique/France : Promesse tenue !

 

MALI – Septentrion malien : l’armée s’enlise, les populations s’interrogent

 

MALI – Processus de paix: L’ONU aussi soupçonne une complicité entre des groupes signataires et les terroristes

 

MALI – Renouvellement du mandat de la MINUSMA : Les recommandations de Ban ki-Moon pour répondre à la menace terroriste

Commentaires