NIGER – URANIUM-GATE : les « bonnes feuilles » de l’Evénement, qui donne une tournure nouvelle….

 

images_ArevaBuilding

Apparemment, comme le titre de ce film, les « dieux sont tombés sur la tête »…..Dans sa parution de ce lundi, 20 février, « l’Evénement » (peut-être qui est loin d’être manipulé par l’opposition) est revenu à la charge dans la même affaire de « 200 milliards CFA » qualifiée de « vrai-faux virement ».

 

Dans un dossier, en double page, « l’Evénement » donne une nuance de taille : « Le Courrier » aurait l’information, mais serait « passé à côté » de la « bonne information », quand lui, Hassoumi serait dans une posture comparable à celle qui secoue actuellement François Fillon en France….

 

A en croire donc ce journal, la « vraie » information est que cette opération de 200 milliards CFA, aurait « été montée par les réseaux français, via AREVA et leurs amis nigériens au pouvoir (….) pour mobiliser à travers du faux, de l’argent devant servir à payer de rançon et libérer des otages enlevés à Arlit »…..

 

Plus loin, « l’Evénement », sous la plume de Moussa Aksar, assène « (…) partant des contrats signés entre AREVA et le Niger en juillet 2011 (…) le principe du trading a été trouvé dans le but de couvrir l’opération ».

« Pour ce faire, il y a eu tout d’abord la délivrance d’une « fausse facture » (le 25 novembre 2011) de la société Optima Energy Offshore SAL au Liban à la SOPAMIN pour la vente de 5,5 millions de livres d’uranium, soit 319 millions de dollars, correspondant à 200 milliards CFA ».

 

Selon le journal « cette facture, adressée à M. Hama Hamadou, alors directeur général de la SOPAMIN, atterrit curieusement chez Hassoumi Massaoudou (…) ce dernier prit soin de la signer sans qu’aucun document officiel ne l’autorise ».

 

Plus loin encore affirme « l’Evénement », le « même procédé a été utilisé pour un « faux virement » parti du compte de SOPAMIN logé à la BNP Paribas au profit de la société Optima. Sur l’ordre de virement figure la signature de Massaoudou ».

A en croire le bi-hebdomadaire , « avant ce jeu d’écriture, il a eu un système circulaire de transaction de 5,5 millions de livres d’uranium »……

 

A la lumière de ces nouveaux éléments qui viennent se rajouter à la sulfureuse affaire de « 200 milliards CFA » relative à une vente supposée d’uranium, les « choses » se tassent autour de quelques apparatchiks, et peut-être, seule la justice pourrait nous décanter une si « nébuleuse » énigme….financière.

 

Serait-ce qu’un autre point de presse est attendu pour nous dire alors qui « manipule », cette fois-ci « l’Evénement » pour que celui-ci livre de telles informations….

Dans tous les cas, le nombril est à découvert, le jour de la naissance, disent littéralement les Djerma ! Irkoye Dey Ma « Renaissance » Faba !

 

Saidou Djibril

 

 

 

Source :http://www.tamtaminfo.com

 

Tam Tam Info (Niger)

 

 

 

A lire aussi:

 

NIGER – Spoliation des biens de l’Etat : le “GandouGates”… (Par Ibrahim Aghali)

 

NIGER – 2e Conférence Extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Autorité de Développement Intégré du Liptako Gourma : les Engagements de Niamey

 

SOULEYMANE MAHAMAN, réalisateur à l’ORTN : « Des projets de films pour faire découvrir les oasis du Kawar, les sites et monuments historiques dans le désert du Ténéré »

 

NIGER – Reddition de « Boko-Haramistes » : Tracez la voie à une insertion des jeunes pour vaincre la guerre !

 

Au-delà du folklore, la République c’est surtout un comportement constant

Commentaires