SENEGAL – Khalifa Sall après son audition « Je suis très à l’aise, l’intimidation ne passera pas »

A la suite de son face à face avec les enquêteurs de la division des investigations criminelles (Dic), le maire de Dakar Khalifa Sall est sorti en héros. S’exprimant sur ce pourquoi il est poursuivi, le secrétaire à la vie politique du parti socialiste (Ps), a fait savoir à la presse et à ses militants qu’il est qui avec sa conscience et que ceci n’est qu’une cabale politico-politique.

 

10957518-18141149-1-696x391

 

«Je ne suis pas sur la défensive mais au contraire, je suis très à l’aise parce que je n’ai rien à me reprocher. Ceux qui nous ont devancé nous ont montré la voie. Je préfère être en prison que de tromper ceux à qui appartiennent les fonds pour lesquels je suis poursuivi. Lors de l’audition ce fut un échange, des dialogues. Je reste à leur disposition, ils ont terminé une première phase de l’enquête. La procédure vient de commencer et ils nous diront la suite qui en sera réservée mais, en tout état de cause sachez que l’intimidation ne passera pas. Je respecte le peuple et j’administre dans la transparence. La caisse d’avance de la mairie de Dakar est même plus ancienne que l’Etat du Sénégal, elle est là depuis 1920. Le combat vient de commencer», a fait savoir Khalifa Sall.

 

Les ennuis judiciaires ne sont pas pour autant terminés pour Khalifa Sall. Le responsable socialiste, reste sous contrôle judiciaire. Ajoutons juste que des échauffourées ont éclaté entre les militants du maire de Dakar et les forces de l’ordre. Les pro-khalifa voulaient regagner l’hôtel de ville à pied mais, les policiers s’y sont opposés. Des grenades lacrymogènes ont été ainsi lancées. Le maire des maires d’Afrique, a été par la suite évacué dans une autre voiture autre que la sienne par sa garde rapprochée.

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Solutions pour quitter la zone CFA, Felwine Sarr donne les outils à Macky Sall

 

UNION AFRICAINE – Abdou Sané (Ancien député) sur la défaite du Pr Abdoulaye Bathily : « Que dire de certains pays avides de prestige international sur… »

 

SENEGAL – « L’échec de Bathily ne peut être synonyme d’un isolement diplomatique », Mankeur Ndiaye

Commentaires