SUCCES DIPLOMATIQUE POUR LE BENIN : Remarquable soutien de l’OIF pour « La paix par un autre chemin »

Le nouveau gouvernement a été mis en place ce jeudi soir par le Premier ministre, Mahamad Boun Abdallah Dionne au sortir de son entretien avec le président Macky Sall. De légères modifications ont été apportées à l’équipe dirigeante du pays avec notamment trois ministères nés pour accentuer le dynamisme par rapport à l’emploi, à la famille et à l’énergie.

Au lendemain de l’horrible  tragédie terroriste qui vient de se produire  en Egypte (235 morts dans une mosquée !),  les hautes instances de l’OIF (’Organisation Internationale de la Francophonie) , réunies à Paris les 25 et 26 novembre 2017 en session plénière ont adopté à l’unanimité une résolution proposée par le  gouvernement du Bénin  pour apporter le  soutien de  cette institution  au projet « La paix par un autre chemin »

Le Projet « La Paix par un autre chemin » promu par le Bénin à travers le Centre Panafricain de Prospective Sociale (CPPS), situé à Porto-Novo,  a été lancé avec l’appui de l’Union Africaine , l’UNESCO et de nombreuses  autres institutions en Mai 2015 lors d’n symposium international  réuni à Cotonou  qui a consacré une Intuitive africaine d’éducation à la paix et au développement par le dialogue interreligieux et interculturel, soutenue par des actions sociales conjointes des religions associées pour l’éradication de la pauvreté .

Une idée boussole de ce projet  retient l’attention générale

« A défaut de placer un soldat derrière chaque citoyen pour garantir sa protection, la seule option crédible el durable reste celle – incontournable – de renforcer tous les mécanismes du VIVRE ENSEMBLE, malgré toutes différences. ».

Entre autres réalisations, le projet « La Paix par un autre chemin » a mis en chantier à Porto-Novo, capitale du Bénin, «Une Maison de la Paix » dans laquelle des espaces de prière et de dialogue – sanctuaire chrétien –  mosquée Myriam, Mère de Jésus – temple de l’esprit pour toutes autres expressions de spiritualité  –  permettra d’accueillir  des fidèles et responsables de toutes cultures et religions.

Il sera installé dans les environs de la maison de la paix, une fontaine d’eau potable accessible aux voisins  du village et symbolisant la nécessité  de conquérir ensemble le « MINIMUM  SOCIAL COMMUN », unique chance d’une paix sincère et durable.

OUVRIR LES PORTES DE « LA MAISON DE LA PAIX » le 19 mars 2018, c’est l’ardente prière des promoteurs du projet « La Paix par un autre chemin ».

 

Pour plus d’information, merci de consulter le site du projet « La Paix par un autre chemin » : www.lapaixparunautrechemin.org

 

 

 

Le . Par La rédaction.

Commentaires