CÔTE D’IVOIRE – Prix ivoire 2017 : Voici les innovations d’Akwaba Culture

 

de7acf62c12c2e99569cc8ceb11ce0cfaa95cee4

 

L’association Akwaba culture a lancé la 10ème  édition du Prix ivoire, concours d’œuvres littéraires de l’espace francophone, le mardi 7 mars 2017 à  la salle de spectacles de l’Institut français  d’Abidjan-Plateau.

 

Mme Isabelle Kassy Fofana, présidente l’association Akwaba culture a expliqué que  le ‘Prix ivoire’’ pour la littérature africaine d’expression francophone, édition 2017 dont le but est d’encourager et de promouvoir la création littéraire africaine débutera  du 9 mars au 15 juillet 2017. A cet effet, elle a révélé que pour cette 10ème  édition aucun genre littéraire, ni aucun thème n’est imposé aux participants mais que les ouvrages doivent être publiés en français, entre le 1er  janvier 2015 et le 15 juillet 2017. Les sponsors et partenaires ont exprimé leur volonté d’accompagner chaque année le Prix ivoire dont ils partagent la vision pour  la promotion de la littérature, de l’éducation et de la culture à travers les concours littéraires dans les différents établissements.

 

Avant  cela, la présidente  a tenu à faire l’historique du Prix ivoire et a remercié le ministère  de la Culture et de la Francophonie et les sponsors grâce auxquels, ce concours est organisé annuellement. Quant à Henry N’Koumo, directeur du Livre  au ministre de la Culture  et de la Francophonie représentant le ministre  Kouakou Bandaman, il  a  traduit toute la reconnaissance  de celui-ci à Akwaba culture pour son action citoyenne qui est en train de se pérenniser. Et il a déclaré que son ministère sera toujours disposé à accompagner Akwaba culture tant que le Prix ivoire existera.  Notons que le gala de remise du Prix ivoire qui désignera le successeur de Marijosé Alie (Martinique), heureuse lauréate de la 9ème   édition, est prévu pour le samedi 11 novembre 2017 à Abidjan.  Le  Prix de cette édition est doté d’un montant de trois mille Euros  soit 2 millions  de francs CFA et  un trophée.

 

MO avec TZ

 

 

Source : http://www.lintelligentdabidjan.info

 

L’intelligent d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

 

 

A lire aussi:

 

FLORENT COUAO-ZOTTI, ECRIVAIN : «Un bon président en Afrique devrait, au terme de ses deux mandats, laisser place à son successeur »

 

Affaire Kamel Daoud (Par Tahar Ben Jelloun)

 

LIVRE – Le Sénégal côté coeur: Dictionnaire insolite du Sénégal

 

LIVRE – Lille-Conakry, un voyage littéraire des plus réussis

 

LIVRE – De Dakar à Paris, un voyage à petites foulées

Commentaires