FRANCE – Sondage : Fillon éliminé au premier tour, Macron monte et talonne Marine Le Pen de très près

Un sondage de Kantar-Sofres publié ce dimanche indique que François Fillon chute à 17% dans les intentions de vote au premier tour. Emmanuel Macron talonne Marine Le Pen, les deux obtiennent respectivement 25% et 26% d’intentions de vote au premier tour

 

Macron-696x463

 

Le sondage qui pourrait mettre fin aux rêves de Fillon. Quelques heures après  son discours de Trocadéro devant plusieurs milliers de partisans, un sondage mené Kantar-Sofres et publié ce dimanche révèle un détail qui ne plaira pas au camp Fillon. Le candidat des LR chute en effet à 17% d’intentions de vote au premier tour.

 

Kantar-Sofres souligne que le candidat des LR est nettement distancé par Marine Le Pen, chef de file du Front National, qui obtient 26% des voix au premier tour. La bonne nouvelle est du camp d’Emmanuel Macron qui talonne le parti d’extrême-droite avec 26% des intentions de vote pour le premier tour.

 

« Un retour de Juppé pourrait sauver la droite »

 

Dans son sondage, Kantar-Sofres souligne que François Fillon ne devancerait Benoît Hamon que d’un point. Ce dernier est à 16% des intentions de votes. Le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a encore du mal à décoller. Il a gagné 2 points mais reste toujours derrière ses concurrents. Il ne totalise que 12% des intentions de vote.

 

Mais, l’espoir est encore permis pour la droite. Car, d’après Kantar-Sofres, si Alain Juppé était candidat, il obtiendrait un score nettement plus élevé que Fillon et se qualifierait au second tour face à l’extrême-droite. D’après Kantar-Sofres, Juppé recueillerait 24,5% des intentions de vote. Kantar-Sofres prédit l’élimination de Macron dès le premier. Le second tour opposerait ainsi Juppé et Le Pen.

 

« Personne ne m’empêchera d’être candidat »

 

Rappelons que ce sondage publié ce dimanche arrive en un moment critique pour François Fillon de plus en plus isolé dans son propre camp. Ce vendredi, son porte-parole Thierry Solère a présenté sa démission. La situation est d’autant plus critique que François Fillon doit être mis en examen ce mercredi 15 mars, à seulement quelques semaines de la présidentielle.

 

Face à la tempête, le candidat des LR ne compte pas jeter l’éponge. Il croit dur comme fer à ses convictions. Ce dimanche, il a rassemblé des milliers de sympathisants à Trocadéro en plein cœur de Paris. Invité sur le plateau de France 2 ce dimanche soir, Fillon persiste et signe : « je ne vois pas de raison de me retirer. (…) Personne ne m’empêchera d’être candidat ».

 

Cheikh Dieng

 

 

 

Source: http://lecourrier-du-soir.com

 

Le Courrier du Soir (France)

 

 

 

 

A lire aussi:

 

La chronique du blédard : Barça, le naufrage

 

ETATS-UNIS – Le FBI a tenté de payer Steele, l’agent du MI6 qui détient un dossier compromettant sur Trump

 

ETATS-UNIS – Trump accuse Obama d’être derrière les mouvements anti-Trump

 

ETATS-UNIS – La vie infernale de Rachel Dolezal, femme Blanche qui s’identifie à une Noire

Commentaires