« L’Afrique risque-t-elle de devenir une colonie chinoise » ?

 

Antonio Tajani, le président du Parlement européen (Photo Wikipédia)Antonio Tajani, le président du Parlement européen.

 

« L’Afrique risque aujourd’hui de devenir une colonie chinoise, les Chinois ne veulent que les matières premières. La stabilité ne les intéresse pas ». Ainsi s’est exprimé Antonio Tajani, le président du Parlement européen, dans une interview au journal allemand Die Welt le 29 mars 2017.

 

« L’Afrique risque-t-elle de devenir une colonie chinoise » ? Le débat africain est ouvert. A vos commentaires !

 

 

 

La Rédaction
 

Les règles du débat sont simples et immuables: pas d’insultes, pas de propos violents, xénophobes, discriminatoires, racistes ou diffamatoires, pas de porno, pas de publicité; rien que des débats, quels que soient votre bord politique ou vos convictions. Quiconque les transgresse sera banni sans autre forme de procès.

Vous pouvez aussi proposer des sujets ou thèmes à La Rédaction à soumettre à débat aux lecteurs. Pour cela, adressez-nous votre sujet à : courrierdesafriques@gmail.com. La rédaction vous remercie d’avance.

 

 

A lire aussi:

 

AFRIQUE – Comment faire pour moderniser en valorisant le patrimoine architectural ancien ?

 

FOOTBALL – Pourquoi les fédérations africaines n’aiment-elles pas les entraîneurs africains ?

 

LANGUES AFRICAINES – Que faut-il faire pour vulgariser le Swahili, la langue officielle de l’Afrique?

 

ETATS-UNIS D’AFRIQUE – Croyez-vous à ce rêve des peuples africains ?

 

FRANC CFA – Quand les pays africains doivent-il s’en affranchir?

 

UNION AFRICAINE – Qu’attendez-vous de cette institution aujourd’hui ?

 

LA CULTURE EN AFRIQUE – Que faut-il faire pour en tirer le meilleur profit ?

Commentaires

  1. Le , SIMIA a dit :

    Il n’y a pas que les Chinois qui s’intéressent aux matières premières de l’Afrique, eux aussi ils s’y intéressent. Quant à la stabilité, les Chinois sont conscients que ceux qui créent l’instabilité peuvent ramener la stabilité, comme eux ils n’en créent pas comment voulez-vous qu’ils s’en intéressent?