DJIBOUTI – Le passeport de Kadar Abdi Ibrahim confisqué par le SDS

De retour de Genève où il a participé à la pré-session de l'EPU_30, le Secrétaire Général du MoDeL et ancien co-directeur de publication du journal "L'Aurore" s'est vu confisquer son passeport par la police politique, le fameux SDS, ce dimanche après-midi 15 avril 2018.

 

Après avoir été licencié de son poste d’enseignant-chercheur à l’université de Djibouti et arrêté à plusieurs reprises, le secrétaire Général du MoDeL et ancien co-directeur de publication du journal « l’Aurore », Kadar Abdi Ibrahim, s’est vu confisqué son passeport par le service de la documentation et de la sécurité, le SDS.

Ce dimanche après-midi 15 avril 2018, plusieurs agents du SDS ont effectué une descente au domicile de l’opposant Kadar Abdi Ibrahim, l’emmenant dans un premier temps dans une fourgonnette, puis le reconduisant à son domicile. Lors de cette descente, son passeport a été saisi sans qu’aucune explication ne lui soit fournie puisque les agents sont restés de marbre face à ses questions.

 

 

De retour de Genève (Suisse) où il a participé à la pré-session de l’EPU_30 (l’Examen Périodique Universelle) au siège des Nations Unies du 9 avril 2018 au 12 avril 2018, Kadar Abdi Ibrahim a regagné la capitale le vendredi 13 avril 2018.

Le parti MoDeL :

– Exige la restitution pure et simple et sans délai du passeport du journaliste et secrétaire général du MoDeL Kadar Abdi Ibrahim

– Demande aux défenseurs des droits Humains, aux partenaires bilatéraux et à tous les démocrates, de veiller au respect des droits fondamentaux du peuple djiboutien.

 

Le MoDeL

Le . Par La rédaction.

Commentaires