SENEGAL – Affaire Khalifa Sall: Macky Sall parle d’une gouvernance saine et raille le maire de Dakar

Depuis que cette affaire a été enclenchée, jamais l’on a entendu le président de la République en parler. Brisant son silence, Macky Sall parle d’une gouvernance saine où l’audit et le suivi dans le fond sont importants, annonçant ainsi une posture contraire à celle chantée par les politiques de l’opposition.

 

8989585-14266186-696x464

 

D’aucuns disaient que le président Sall mettait sous le coude des dossiers beaucoup plus brûlants que celui de Khalifa Sall d’où les dires de l’opposition qui voit en cette arrestation de l’édile de Dakar un processus déclenché pour annihiler les adversaires politiques.

Ainsi Macky Sall défie quiconque d’apporter les preuves de ces affirmations. Pour lui, hormis le Fesman, tous les rapports ayant fait  l’objet de recommandations ont été suivis. Expliquant le pourquoi d’un statut spécial décerné au dit festival, le président dira que «ce n’était pas social que d’admettre que l’on mette en prison Karim et Sindiély en même temps».

 

Pour l’affaire Khalifa Sall donc, «il s’agit ici d’une vérification habituelle faite par l’IGE dans les mairies telles que celles de Saint-Louis, Fatick, Kaolack, Ziguinchor, Pikine et Guédiawaye. Sous ce rapport, les recommandations émanant de ces rapports sont suivies donc l’on ne peut pas dire que je protège qui que cela soit. Je défie quiconque de prouver le contraire».

 

Comme pour railler Khalifa Sall, Macky Sall soutient qu’«il a été aussi annoncé un projet «Lait à l’école» qui visait à doter des enfants de la ville de cette substance ô qu’importante mais soyons justes si tel était le cas tous les enfants auraient chopé la diarrhée à coup sûr. Plus d’un milliard investi dans du lait, quand même. Faut aussi noter que l’IGE ne s’est même pas intéressée à cette affaire». Pour le Président Sall donc, l’IGE s’est limitée à la caisse d’avance sans entrer dans la gestion de la mairie de Dakar.

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Décret N° 2003-101 du 13 mars 2003: Comment Abdoulaye Wade et Macky Sall « lavent » Khalifa Sall

 

SENEGAL – Réflexion : Mobilisation artificielle ou achetée, stop à l’arnaque politicienne

 

SENEGAL – Lutte contre la délinquance: Macky Sall prend l’affaire au sérieux et demande l’implication de l’armée

 

SENEGAL – Dakar : Qui sont ces deux présumés terroristes récemment arrêtés?

 

SENEGAL – Arrestation par la DIC de deux des djihadistes poseurs de bombes à Grand Bassam

Commentaires