SENEGAL – Khalifa Sall : « Je défie Macky Sall et ceux qui m’accusent, allons devant la Crei »

Le maire de Dakar Khalifa Sall est revenu sur son audition par la division des investigations criminelles (Dic). Il a aussi tenu à répondre au procureur de la République qui, dans sa sortie du vendredi passé, annonçait la saisie d’un juge d’instruction. Pour le socialiste, c’est Macky Sall qui a décidé de l’amener devant la justice pour l’affaire portant sur la caisse d’avance qui selon lui, existe depuis 1920.

 

17141342_1113586162098061_2104173225_n-696x448

 

«Tous ceux qui connaissent le fonctionnement de l’Inspection Générale de l’Etat savent que ses rapports sont transmis au Président de la République. La saisie de la justice est une prérogative exclusive du Chef de l’Etat et c’est bien lui qui a transmis le rapport de l’Ige à son procureur pour l’ouverture d’une information judiciaire. Depuis 2009 la mairie de Dakar a eu la meilleure note dans le concours de transparence de toutes les institutions du pays. L’Armp a tous les rapports et les points de la ville», avance Khalifa Sall

 

Se voulant plus clair il ajoutera que «dans cette affaire, il n’y a pas d’escroquerie sur des biens publics. Il n’y a pas de détournements de deniers publics. Il n’y a pas de faux et usage de faux. La gestion de ces fonds «politiques» est parfaitement légale et totalement transparente. Pour le comprendre il faut revenir sur les conditions de création et de fonctionnement de la caisse d’avance. Ce que le Procureur n’a pas voulu faire juste pour me faire condamner devant l’opinion avant même qu’une juridiction ne soit saisie dans l’affaire».

 

Défiant le Chef de l’Etat Macky Sall, le secrétaire à la vie politique du Parti socialiste dira: «je défie tous ceux qui m’accusent d’aller avec devant la Crei. J’ai fait ma déclaration de patrimoine en tant que maire, tout ce que j’ai aujourd’hui je peux le citer du début à la fin parce que c’est le fruit de mon travail acquis à la sueur de mon front. Je ne me suis pas retrouver d’un coup avec 8 milliards comme lui qui m’accuse».

 

«Je n’accepte et je n’accepterai jamais que le pouvoir en place nous amène, un pas après l’autre dans la voie du renoncement et de l’abdication. Rien ne me détournera de mon devoir de présenter une liste aux élections législatives. Rien ne me détournera de mes ambitions pour notre pays», conclut-il.

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

A lire aussi:

 

SENEGAL – Lutte contre la délinquance: Macky Sall prend l’affaire au sérieux et demande l’implication de l’armée

 

SENEGAL – Dakar : Qui sont ces deux présumés terroristes récemment arrêtés?

 

SENEGAL – Arrestation par la DIC de deux des djihadistes poseurs de bombes à Grand Bassam

Commentaires