CÔTE D’IVOIRE – FEMUA 10: anti réchauffement climatique-lancé dans le « village le plus célèbre au monde »

La cérémonie d’ouverture du Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA) 10 s’est déroulée le 25 avril 2017. Les interventions ci-dessous ont été faites.

 

d28bb2d9a2344b5e08497b0338702011_L

 

Traoré Salif, dit A’salfo : Commissaire général du FEMUA.

 

« Plus les années passent, mieux le FEMUA se porte »

« Il y a 10 ans, rien ne prédestinait un tel succès, à ce festival, mais à force de persévérance, d’abnégation et de soutien des gens de confiance, nous sommes arrivés à cette 10ème édition en relevant les défis qui se sont dressés devant nous. Le FEMUA est désormais un rendez-vous incontournable de la musique africaine. Il matérialise, l’intégration culturelle africaine et apparaît comme une plateforme pour les uns et les autres, à l’heure où le monde est devenu un village planétaire. Je peux désormais dire que l’Afrique peut compter sur le FEMUA. Cette édition représente pour nous, un bilan à mi-parcours. Il a tenu toutes ses promesses depuis 10 ans. Et nous pouvons aujourd’hui affirmer que, plus les années passent, mieux le FEMUA se porte »

 

Sidi Tiémoko Touré, ministre de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique.

 

« Nous offrons 6 000 000 FCFA aux 6 meilleurs projets du carrefour jeunesse »

« L’organisation d’un évènement de cette envergure témoigne du dynamisme des promoteurs. Vous êtes des modèles pour cette jeunesse africaine et ivoirienne en particulier. C’est pour cela que le ministère, de la jeunesse, de l’emploi des jeunes et du service civique que j’ai l’honneur de diriger prend l’engagement d’offrir des services sur les projets et programme de l’agence emploi-jeunes. Nous nous engageons au financement des 6 meilleurs projets pour un montant de 6 000 000 FCFA. »

 

Anne Désiré Ouloto, ministre de la Salubrité urbaine, de l’Assainissement et du Développement durable.

 

« J’attends que le village d’Anoumabo soit le plus propre de Côte d’Ivoire »

« La commune de Marcory est dans mon viseur pour le concours de la plus belle commune de Côte d’Ivoire. Et j’attends  que le quartier d’Anoumabo soit le plus propre de Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, le réchauffement climatique est une réalité et le groupe MagicSystème a vu juste en choisissant le thème : « l’Afrique face aux défis du réchauffement climatique ». C’est un défi mondial. »

 

Maurice Kakou Bandaman, ministre de la culture et de la francophonie.

 

« Résister aux démons de la division »

« Grâce à vous, Anoumabo est le village le plus célèbre du monde. Cela ne peut se faire sans le concours de personnes de confiance. Je vous demande de résister aux démons de la division, c’est ensemble qu’on est forts. Je souhaiterais venir ici dans 40 ans pour célébrer le cinquantenaire du FEMUA avec cette famille que vous avez créée tous les 4. Vous n’appartenez plus, ni à vos familles, ni à Anoumabo, ni à la Côte d’Ivoire. Vous appartenez désormais au monde tout entier.  Je peux dire avec fierté que les hommes de cultures sont les meilleurs avocats du monde pour faire changer les choses. »

 

Cette cérémonie s’est terminée avec les pauses de premières pierres des écoles des villes d’Odienné et de Gagnoa  ainsi qu’une cérémonie de planting d’arbres  dans la cour de l’école ‘’Magic Système d’Anoumabo’’ pour amorcer la sensibilisation au reboisement.

 

Ouattara Roxane

 

 

Source : http://www.afrikipresse.fr

 

Afriki Presse

 

 

 

A lire aussi:

 

CINEMA – Nollywood en fon: du grand n’importe quoi !

 

MUSIQUE – Iyalat : le groupe Tibesti fait son come-back !

 

BURKINA – Kunde 2017: Dez Altino, Idak Bassavé et Imilo Lechanceux en lice pour l’or

 

JOHN ARCADIUS: « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à l’étranger et je reviens »

Commentaires