GAMBIE – Les rebelles et les villageois pro-Yaya Jammeh s’opposent à des recherches à Kanilai

Les troupes de l’ECOMIG ont été stoppées par les villageois et les rebelles à Kanilai. Ils avaient comme mission de découvrir les tombes secrètes du dictateur Yaya Jammeh mais à peine arrivées dans la villa de Jammeh ce lundi, les villageois et les rebelles se sont opposés à cette mesure signalant aux militaires que la maison est remplie de mines et la fouille n’a pas été soulignée dans les accords.

 

admin-ajax-3-696x557

 

Selon les informations de freedom papers , ce sont  les villageois de Kanilai en premier qui se sont opposés  à cette demande avant que les rebelles n’entrent dans la danse et pourtant les soldats étaient nombreux, ils sont même venus à bord de trois camions. N’empêche, les habitants ont empêché les soldats d’entrer dans la résidence privée de Yaya Jammeh à Kanilai. Cette équipe chargée d’exhumer les corps a été menacée par les rebelles. Ces derniers  voulaient ouvrir le feu si jamais les missionnaires tenter de franchir la porte.

 

Selon les rebelles, les fouilles dans cette partie du territoire gambien ne faisaient pas partie des accords. La sécurité de l’équipe de recherches est menacée à Kinalai, village est hostile depuis le départ de Jammeh. Le village de Kanilai et ses environs ont été équipé de mines terrestres par les rebelles qui voulaient maintenir Jammeh au pouvoir. Ils avaient planifié de se réfugier dans ce village s’il y avait une guerre contre les soldats de la CEDEAO. Ce village est sous la garde des rebelles et des villageois depuis le départ de l’ancien président Yaya Jammeh.

 

Une source proche de l’armée déclare ainsi que «le gouvernement de Barrow ne sait pas ce qu’il fait, comment pouvez-vous quitter une sortie importante comme Kanilai sans surveillance ? Ce village de Kanilai, était la base d’énergie et la destination de Jammeh pour tout ce qui était méchant. Ils voulaient être gentils avec lui en disant que c’est sa propriété privée. Aujourd’hui  l’accès est interdit à nos troupes dans ce village».

 

S’insurgeant de la situation, la source de dire qu’ils étaient «confrontés à des rebelles armées et des villageois hostiles. Ils nous ont dit qu’il y avait des mines terrestres dans la villa et ses alentours mais aussi que nous allons y laisser notre vie si on tentait de franchir la porte. Pourquoi permettre aux rebelles d’occuper la résidence de Jammeh à Kanilai ? Ce village reste aujourd’hui  dans la main des rebelles et des villageois qui défendent la cause de Jammeh».  

 

 

 

Source : http://www.senenews.com

 

Senenews (Sénégal)

 

 

 

A lire aussi:

 

GAMBIE – « Les soldats de la CEDEAO resteront en Gambie pour chercher des dépôts d’armes » Marcel Alain de SOUZA

 

Exil de Jammeh en Guinée Equatoriale: « Il n’a jamais été question de le recevoir », Dr Mansogo Alo

 

GAMBIE – Yahya Jammeh n’a pas passé la nuit à Conakry

 

GAMBIE – Conakry ne sera pas la destination finale de Yahya Jammeh…

Commentaires