Marine Le Pen, la peine des Français.

 

Florent Couao-ZottiFlorent Couao-Zotti, écrivain.

Plébiscitée par un electorat raciste, chauvin et obtus, Marine Le Pen propose un moratoire sur l’immigration légale au même moment où elle pense, une fois arrivée au pouvoir, soumettre l’aide au développement à la politique anti-immigration des États africains. Ses pauvres électeurs qui, sur la carte du monde, ne peuvent pas localiser le continent africain, se mettent à rêver d’une France débarrassée du « péril noir, beur et autres couleurs encombrantes ».

 

Spécialiste des amalgames, des raccourcis et des clichés, cette femme symbolise le désespoir d’une France perdue, incapable de réfléchir, arcqueboutée sur elle-même, se regardant le nombril comme si le monde est demeuré statique. L’aide au développement qui représente à peine 15% des flux financiers en Afrique, n’a jamais pu développer le continent et peut être supprimée sans dommage sur le quotidien des populations. L’immigration légale, extrêmement maîtrisée ces dernières années, n’a jamais dépassé les 0,5%. L’infantilisation de l’électorat qui n’y comprend que dalle permet à cette championne des emplois fictifs de développer ses thèses extrémistes. Heureusement que la France des lumières est là. Même si l’image de cette France est quelque peu ombragée, on y croit toujours. C’est cette France éternelle que nous admirons toujours.

 

Florent COUAO-ZOTTI

 

 

 

A lire aussi:

 

BENIN – An 1 du Nouveau départ : Les conseils de Nicéphore Soglo au Président Talon

 

RD CONGO – Un peuple sacrifié

 

Pluie de corps rompu par la misère

 

SENEGAL – En réalité, « Y’en a Marre » (vous) fait Peur ! (par Moussa Ngom)

 

Expliquer la colonisation aux Français

Commentaires